La Chambre des Métiers: le représentant institutionnel de l'Artisanat

Rôle, activités et missions

La Chambre des Métiers en tant que chambre professionnelle et personne morale de droit public est régie par la loi du 2 septembre 2011 portant réorganisation de la Chambre des Métiers et modifiant la loi du 26 octobre 2010 portant réorganisation de la Chambre de Commerce.
La Chambre des Métiers regroupe toutes les entreprises de l’artisanat, à savoir celles du secteur de l’alimentation, du secteur mode, santé, hygiène, du secteur de la mécanique, du secteur de la construction – gros-œuvre – parachèvement, du secteur de la construction – équipement technique, du secteur communication, multimédia, art et autres activités, c’est-à-dire 6.000 entreprises occupant 80.000 personnes.
La Chambre des Métiers conçoit sa mission et son rôle dans la défense, la représentation et l’articulation des intérêts de ses ressortissants, ceux du secteur de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises luxembourgeoises.
Les activités de la Chambre des Métiers consistent notamment à :

  • promouvoir un cadre législatif et réglementaire favorable au développement de l’artisanat et de ses ressortissants,
  • promouvoir l’esprit d’entreprise et l’assistance et le conseil dans le cadre de la création et de la transmission d’entreprise,
  • assister et conseiller ses ressortissants au niveau économique, technologique, juridique et de l’innovation, ainsi que dans leurs efforts d’internationalisation,
  • établir des statistiques concernant l’artisanat et réaliser des études et des analyses sur l’artisanat et les petites et moyennes entreprises,
  • promouvoir la formation professionnelle initiale et continue, de même que l’assistance et le conseil y afférent,
  • participer à la formation et au perfectionnement professionnels des jeunes et des adultes dans le cadre des dispositions légales concernant la formation professionnelle initiale et le brevet de maîtrise,
  • exécuter des missions spécifiques qui lui sont déléguées sur base d’une loi ou d’une convention,
  • informer et sensibiliser à l’observation de la législation concernant l’artisanat et les petites et moyennes entreprises.

La Chambre des Métiers dispose de la personnalité juridique et jouit de l’autonomie financière et administrative. Pour faire face à ses dépenses, elle est autorisée à percevoir des cotisations ainsi que des droits et rétributions en rémunération des services qu’elle rend.

Composition et organisation de la Chambre des Métiers

L’assemblée plénière de la Chambre des Métiers est composée de 24 membres effectifs élus et de 3 membres effectifs désignés par la Fédération des Artisans pour une durée de 5 ans. Les membres élus sont répartis dans 6 groupes électoraux.
L’assemblée plénière définit la politique générale de la Chambre des Métiers, définit son organisation interne et désigne son Directeur Général dont la nomination est soumise à l’approbation du Gouvernement.
L’assemblée peut déléguer certains de ses pouvoirs au Président et au Comité de la Chambre des Métiers.

Législation et réglementation

La Chambre des Métiers est régie par la loi du 2 septembre 2011 portant réorganisation de la Chambre des Métiers et modifiant la loi du 26 octobre 2010 portant réorganisation de la Chambre de Commerce
et par les règlements grand-ducaux suivants pris en exécution de la loi du 2 septembre 2011 :

Le mode de délibération et les règles de fonctionnement des organes de la Chambre des Métiers, du bureau, des commissions ainsi que les attributions du Directeur Général sont fixés par un règlement d’ordre interne.

Comment joindre la Chambre des Métiers
2, Circuit de la Foire Internationale (plan d'accès)
L-1347 Luxembourg-Kirchberg
Tél.: 42 67 67 - 1, Fax: 42 67 87, , formulaire en ligne

Pour plus d'informations

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus