Contenu actualisé le 07.03.2016

Premières réflexions

1. Créer seul ou en partenariat?

Tout dépend évidemment de votre situation personnelle de départ.
Lors de la création d’une entreprise individuelle, toute la structure de l’entreprise est à mettre en place. Vous devez conquérir et fidéliser la clientèle.
Lors du partenariat vous bénéficiez dès le départ d’une certaine synergie financière et des compétences, mais certains risques sont liés à la gestion commune de l’entreprise.
Lors d’une reprise d’une entreprise, vous pourrez vous appuyer sur des relations existantes avec la clientèle, les fournisseurs et l’expérience des collaborateurs. Mais une reprise peut manquer de flexibilité.
Quoi qu’il en soit, lors de votre choix, gardez à l’esprit les avantages et les inconvénients des deux modes de gestion de l’entreprise (initiative individuelle ou partenariat). Votre choix définira la forme juridique de votre future entreprise.

2. Faites votre analyse personnelle

Avant de vous lancer, procédez à une analyse personnelle de vos capacités professionnelles, vos connaissances légales, votre situation personnelle et sociale et financière. N’oubliez pas que mise à part vos qualifications professionnelles, techniques et sociales et le respect des dispositions légales, il vous faut des compétences humaines.

Vous devez posséder en tant que futur créateur du dynamisme, de l’ambition, de l’audace, un esprit créatif et une capacité à diriger. Vous devez être à la fois un bon technicien, un bon vendeur et un bon gestionnaire. Vous devez savoir déléguer et vous entourer d’une bonne équipe. Et malgré le peu de crédit qu’on vous accordera au début, vous devrez être tenace et avoir une forte volonté de réussir.

3. Votre autorisation d’établissement

Pour obtenir l’autorisation d’une activité indépendante, les conditions suivantes sont à remplir :

  • remplir les qualifications nécessaires selon le droit d’établissement
  • avoir les ressources nécessaires pour exercer l’activité souhaitée
  • prouver que la nouvelle entreprise va rapporter du bénéfice à l’économie luxembourgeoise (création de nouveaux emplois, …)

4. Ressortissants d’un pays tiers

Si vous êtes un ressortissant d’un pays tiers qui veut s’établir au Grand-Duché, vous  devez être en possession d'une carte de séjour et d'un permis de travail. Pour obtenir un permis de travail, vous devez avoir une carte de séjour. La carte de séjour est attribuée par le Ministère des Affaires Etrangères et de l’Immigration.

Infobox

Vos conseillers à la Chambre des Métiers
Tania Dos Santos, tél.: 42 67 67 - 211, 
Christian Kremer, tél.: 42 67 67 - 229,
Anne Strotz, tél. 42 67 67 - 281,
 

Informations supplémentaires

Mon autorisation d’établissement

Publications

  Haut de page