Contenu actualisé le 12.01.2016

Comment financer mon projet?

1. Le plan d’affaires

Le prix de la reprise est fixé et vous vous apprêtez à négocier le financement avec la banque ? Les mêmes principes régissent les entretiens d’embauche et les entretiens bancaires : le professionnalisme de votre attitude et de votre présentation seront des arguments convaincants en votre faveur et témoigneront de vos qualités d’entrepreneur. Une bonne préparation fait déjà la moitié du travail ! Établissez votre plan d'affaires.

Considérez-le comme votre première brochure publicitaire, car c’est bien de cela qu’il s’agit : vous faites de la publicité pour vous-même, votre projet d’entreprise et vos qualifications professionnelles.
Un seul mot d’ordre : soyez convaincant ! Une présentation claire et pertinente, bien formulée et compétente est tout aussi importante qu’un plan professionnel bien structuré ou une présentation bien ordonnée des documents.


Aides possibles auprès :

  • du Ministère de l'Economie - Direction des Classes moyennes www.mcm.public.lu → Loi-cadre sur les classes moyennes (crédits a faibles taux d’intérêt, aide financière, etc.)
  • de la Société nationale de crédit et d'investissement www.snci.lu → Crédit d’équipement, → Prêt de démarrage (cautionnement)
  • de la Mutualité des PME www.mpme.lu → Cautionnement

2. Les besoins en capital

Énumérez vos besoins en capital à moyen et long terme (terrains, bâtiments, rénovations, agencement, machines, véhicules, etc.). Puis faites une liste des besoins à court terme (matériel, entrepôts de marchandises, caution de loyer, avances de loyer, préfinancement du chiffre d’affaires, charges spéciales en phase de création etc.). Enfin, listez les dépenses courantes : personnel, loyer, assurances, intérêts, etc. et les frais d’établissement (enregistrement, autorisations, inscription au registre du commerce, conseils, etc.). Le total vous donne vos besoins en capitaux.
Notez pour vos investissements et coûts accessoires de création les sommes prévisionnelles qui ne sont dues qu’une fois à la création ou à la reprise d’entreprise. Calculez en regard votre besoin de moyens de production – si possible d’après un plan de liquidités – pour la phase initiale, et ne le sousestimez pas. Nombre de créations d’entreprises échouent à cause d’une dotation insuffisante en capital.

3. Rentabilité

Une entreprise est rentable quand elle réalise un bénéfice. Ce bénéfice doit vous permettre de vivre, de payer les taxes et les impôts et de rembourser vos crédits. Dans la gestion d’une entreprise, la rentabilité se définit comme le rapport entre le bénéfice d’un exercice comptable et le capital engagé.
Si le bénéfice est trop faible, l’entreprise n’est pas viable à terme. Vous devrez faire un plan de rentabilité sur trois ans au moins.

4. Liquidité

La liquidité est la capacité de l’entreprise à honorer à temps ses échéances de paiement. La liquidité est assurée si les dépenses s’accordent à des recettes suffisantes, aux réserves de liquidités des mois précédents et / ou à une structure de crédit correspondante. Le planning des liquidités est un important instrument de gestion et de contrôle pour votre entreprise.

Il doit être réactualisé au moins tous les trimestres et, en phase initiale, tous les mois. Les risques de découverts sont ainsi visibles à temps.

5. Le plan de financement

Une fois les besoins financiers déterminés vous devrez vous attaquer au financement proprement dit et trouver des sources de capital pour votre entreprise. Entrent en considération : le capital propre, le capital de tiers et les subventions.

Mais faites attention : vous n’obtiendrez pas les sommes nécessaires du jour au lendemain. Comptez environ trois mois. Choisissez très soigneusement votre banque. Elle sera votre partenaire principal dans l’obtention des capitaux externes et des subventions !

6. Les aides étatiques

Mon entreprise / Aides

Infobox

Vos conseillers à la Chambre des Métiers
Tania Dos Santos, tél.: 42 67 67 - 211, 
Christian Kremer, tél.: 42 67 67 - 229,
Anne Strotz, tél. 42 67 67 - 281,

  Haut de page