Contenu actualisé le 29.02.2016

Remise des diplômes et certificats de fin d’apprentissage du secteur de l’Artisanat, session 2013

Mon apprentissage Publié le 26 février 2014 Retour
CATP

Le 27 février 2014 s’est déroulée, au Conservatoire de la Ville de Luxembourg, la remise officielle des diplômes et certificats de fin d’apprentissage du secteur de l’Artisanat, session 2013.

La remise solennelle a eu lieu en présence de Monsieur Claude MEISCH, Ministre de l’Education nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, de Monsieur André BAULER, Secrétaire d’Etat au Ministère de l’Education nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, de Monsieur Nicolas SCHMIT, Ministre du Travail, de l'Emploi et de l’Economie sociale et solidaire ainsi que de hauts représentants des milieux économiques et professionnels.

Pour cette promotion 2013, au total 410 candidats ont réussi leur apprentissage. Ils ont reçu leurs diplômes et certificats des mains de Monsieur Claude MEISCH, Ministre de l’Education nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse et de Monsieur Nico BIEVER, Vice-Président de la Chambre des Métiers.

La cérémonie de remise des certificats de fin d’apprentissage dans l’Artisanat a également servi de cadre pour la remise du prix de la « Meilleure Entreprise Formatrice ». Le prix de la « Meilleure Entreprise Formatrice » est une distinction commune de la Chambre des Métiers, de la Chambre des Salariés et du Ministère l’Education nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse.

Le lauréat du prix de la « Meilleure Entreprise Formatrice 2013 » est l’entreprise KUTTEN ALAIN SARL, représentée par son patron, Monsieur Alain KUTTEN.

L’entreprise KUTTEN ALAIN SARL de Dudelange qui travaille dans le domaine de la peinture s’est distinguée par son engagement

  • dans la formation professionnelle avec la mise à disposition de postes d’apprentissage et la formation d’apprentis ;
  • dans la formation continue avec la participation tant du patron que des collaborateurs à des cours de formation continue et notamment à la formation « Tuteur en Entreprise ».

En outre, le patron lui-même, Monsieur Alain KUTTEN s’est engagé de façon exemplaire dans le processus de la réforme de l’apprentissage au courant des dernières années.

Avec ses 6.300 entreprises et ses 80.000 personnes occupées, le secteur de l’Artisanat est la « 1ère entreprise » et le premier employeur au Luxembourg. Le secteur a constamment besoin de personnel qualifié et il est donc constamment à la recherche de jeunes qui sont motivés pour effectuer un apprentissage artisanal.

Le secteur de l’Artisanat offre aux jeunes une grande variété de métiers et des perspectives professionnelles intéressantes. Dans ce contexte, il est important de souligner qu’un apprentissage artisanal constitue le meilleur vaccin contre le fléau du chômage. En effet, environ 85% des jeunes qui ont accompli leur apprentissage dans l’Artisanat trouvent un emploi ou poursuivent leur formation, 60% trouvent leur premier emploi chez leur patron formateur.

Il y a quelques années, la formation professionnelle a connu une réforme en profondeur. Dès le départ, le secteur de l’Artisanat a soutenu les principaux aspects de la réforme et notamment l’enseignement par compétences, l’organisation modu-laire, la double alternance entreprise/école ou école/entreprise. Dès le départ, il a également relevé l’absence d’un concept cohérent en matière d’orientation scolaire et professionnelle ainsi que l’absence d’un pilotage cohérent et des moyens nécessaires pour la mise en œuvre de la réforme.

Dans ce contexte, Monsieur Nico BIEVER a réitéré dans son discours la demande de la Chambre des Métiers de dresser un bilan circonstancié des premiers résultats de la réforme et de procéder aux adaptations nécessaires pour que le nouveau système d’apprentissage puisse répondre aux ambitions initialement fixées.

Pour motiver et inciter les jeunes à opter pour la carrière Artisanat et à s’engager dans un apprentissage artisanal, la Chambre des Métiers est en train de préparer une large campagne de sensibilisation à l’adresse des jeunes.

Il s’agit de démontrer que la formation dans l’Artisanat est une situation « WIN-WIN » et que tout le monde, jeune et entreprise, y trouve son compte :

  • le jeune qui se met à l’abri du chômage et qui prépare sa carrière professionnelle ;
  • l’entreprise qui forme sa propre relève et qui trouve des collaborateurs qualifiés.

Finalement, l’Etat et la société sont également gagnants car chaque euro investi au niveau de la formation professionnelle est un euro qui ne doit pas être dépensé au niveau de la lutte contre le chômage.

Personnes de contact

Pour plus d’informations concernant l’apprentissage et le prix « Meilleure Entreprise Formatrice 2013 », n’hésitez pas à contacter Monsieur Dan SCHROEDER au 42 67 67 - 212 ou consultez le site www.cdm.lu.

Photos

Cliquez ici pour découvrir la galerie photos de cet événement

Cliquez ici pour retrouver les photos individuelles de la Remise

  Haut de page