Contenu actualisé le 29.02.2016

Attention Arnaque: L’arnaque du mail émanant de la Direction

Mon entreprise Publié le 10 novembre 2014 Retour
arnaque-virement

Depuis quelques jours, une nouvelle arnaque a fait son apparition dans les entreprises luxembourgeoises. Il s’agit de « l’arnaque du mail émanant de la Direction » qui consiste à extorquer des virements à des sociétés préalablement étudiées par les arnaqueurs.

Cette arnaque se présente d’une façon tout à fait inédite. En effet, alors que les « Spams » sont facilement reconnaissables, « l’arnaque du mail émanant de la Direction » se différencie par les connaissances qu’ont les auteurs de l’entreprise visée.

Tout d’abord, les auteurs envoient un e-mail en se faisant passer pour le gérant ou le patron de l’entreprise, mail qui est adressé au salarié qui est compétent pour effectuer les virements (la secrétaire, le comptable, etc.). Il faut savoir que les auteurs essaient d’imiter autant que possible l’-e-mail du gérant ou du patron de l’entreprise en utilisant pour cela l’extension correspondant au serveur de l’entreprise.

Via l’e-mail, une mission de la plus haute importance est confiée au salarié en lui demandant de garder l’affaire confidentielle. Aussi, l’e-mail avertit le salarié qu’il devra contacter un cabinet d’avocats ou qu’il recevra sous peu un appel d’un cabinet d’avocats. Il se peut que les auteurs utilisent le nom d’un cabinet existant en changeant quelques lettres ou bien en gardent le nom tel quel.
Peu de temps après avoir reçu le mail, le salarié en question reçoit effectivement un appel téléphonique du soi-disant cabinet d’avocats qui lui demande fermement d’effectuer un virement.

Exemple type

Voici un exemple type de l’e-mail que les auteurs de l’arnaque envoient aux entreprises :

Bonjour Mme XXX, M. XXX,

J'ai le plaisir de vous confier le traitement d'une opération financière confidentielle.

Je vous choisis pour votre discrétion et l'efficacité de votre travail, pour apporter tout l'appui nécessaire à notre cabinet juridique afin de faciliter le traitement de cette opération prioritaire.

Voici l'opération en cours.

Nous effectuons actuellement le rachat d'une société influente basée en Europe, rejoignant les intérêts présents et futurs de notre Groupe.  

Veuillez prendre contact avec le cabinet d'avocats en charge de gérer l’intégralité de l'opération, (cabinet-XXXXXX.XXX) en indiquant en référence « dossier 12345/OPA », afin qu'ils vous transmettent les coordonnées  bancaires vous permettant d'effectuer un règlement par virement bancaire.

Cette opération est importante pour notre Groupe et doit rester strictement confidentielle.

En aucun cas une autre personne que vous ne doit être au courant pour le moment.

Je vous demande donc expressément et engage votre responsabilité, pour ne faire aucune allusion sur ce dossier de vive voix, ni même par téléphone. Vous devez communiquer uniquement sur mon email personnel () afin que l'intégralité de nos échanges soient conservés et consultables, selon la procédure rigoureusement imposée par l'A.M.F (Autorité des Marchés Financiers)

Le moment venu, une annonce publique aura lieu dans nos locaux, en présence de tout le conseil d'administration et le travail de chacun sera reconnu et apprécié à sa juste valeur.

Cordialement

Président

Nom du Président

Comme vous pouvez le constater, les auteurs de l’arnaque ont une bonne connaissance du fonctionnement de l’entreprise. En effet, ils savent qui est le salarié responsable des virements et ils imitent quasiment parfaitement l’adresse e-mail du gérant ou du patron de l’entreprise.

Aussi, ils n’hésitent pas à appeler le salarié en question en se faisant passer, soit pour un cabinet d’avocat, soit pour le gérant ou le patron lui-même.

De ce fait, la Chambre des Métiers conseille aux gérants ou patrons d’entreprises d’informer leurs salariés de l’existence de cette arnaque et de ne jamais effectuer de virement sans que ces derniers n’aient parlé en personne avec le gérant ou le patron de l’entreprise et sans avoir au préalable obtenu l’accord manuscrit ainsi que la signature de ce dernier.

Ceci vaut d’autant plus pour les grandes structures. En effet, le risque pour les petites entreprises existe mais il est moindre dû au fait que la plupart des salariés connaissent le gérant ou le patron de l’entreprise. Néanmoins, le risque zéro n’existe pas. La Chambre des Métiers invite ainsi les entreprises à la plus grande vigilance.

Dans le cadre de la prévention des arnaques, la Chambre des Métiers vous invite à lui faire parvenir toute tentative d’arnaque afin de procéder à une prévention active.

Merci de bien vouloir vous adresser à :

Oliveira da Silva Daniela
Attachée juridique
Tél.: (+352) 42 67 67 - 352
Fax : (+352) 42 67 87


Les documents sont reproduits ci-après car ils soulèvent, aux yeux de la Chambre des Métiers, et en l’état des éléments en sa possession, de sérieux doutes concernant leur adéquation avec les usages et les bonnes pratiques en vigueur au Grand-Duché.

La Chambre des Métiers ne garantit pas que ces documents recèlent juridiquement une escroquerie stricto sensu, mais elle attire l’attention de ses lecteurs quant aux conséquences financières qu’une signature pourrait engendrer.
La Chambre des Métiers décline donc toute responsabilité de l’utilisation qui pourrait être faite de cette rubrique « Attention Arnaque ! » et des informations y mentionnées.

Pour plus d’informations

Vous trouverez plus d’informations ainsi que les différentes tentatives d’arnaques en cours sur la page Prévention des arnaques

  Haut de page