Contenu actualisé le 29.02.2016

Succès des premières Journées « eHandwierk »: Le Cloud Computing au service des PME

Mon entreprise Publié le 16 juillet 2015 Retour
IMG 7007

La première édition des journées « eHandwierk », organisée par la Chambre des Métiers, s’est déroulée les 8 et 9 juillet 2015. 150 entreprises se sont informées lors de trois séminaires identiques sur les opportunités du « Cloud Computing » pour les PME artisanales. 8 entreprises privées du secteur de l’informatique ont présenté leurs produits et services de façon pragmatique en s’appuyant sur des bonnes pratiques dégagées du vécu des dirigeants de PME.

Dans son mot de bienvenue, Nico Binsfeld, Président de la Fédération des Intégrateurs, a souligné l’importance des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) pour les PME en général et du Cloud Computing en particulier. Il a précisé que les entreprises de l’artisanat allaient subir une « transformation digitale » dans les 5 à 10 ans à venir. Il a ensuite expliqué que les nouvelles fonctionnalités qui découlent de l’approche Cloud répondent à un changement de mentalité auprès des chefs d’entreprises souhaitant disposer à tout moment de leurs applications et données professionnelles où qu’ils soient et quel que soit le terminal qu’ils utilisent.

Selon Candi Carrera, Country Manager chez Microsoft Luxembourg, l’internet des choses présente un énorme défi pour les entreprises du secteur artisanal. Il importe aux artisans de proposer de nouveaux produits et services aux clients en s’appuyant sur les technologies existantes comme le Cloud. Ainsi l’artisanat pourra supporter l’initiative « Digital Lëtzebuerg » dont l’objectif est de renforcer et de consolider à terme le positionnement du pays dans le domaine de l’ICT et de faire du Luxembourg un synonyme de pays hautement connecté et paré pour une économie numérique.

Manuel Silvoso du Ministère de l’Economie a quant à lui informé les entreprises sur les risques du Cloud en termes de sécurité. Les fournisseurs de services Cloud prennent des mesures importantes pour sécuriser les données et on peut généralement considérer que la sécurité des données est plus élevée sur le Coud que sur un serveur local. Pourtant, il a attiré l’attention sur le fait que les centres de données des fournisseurs de services Cloud sont également une cible de choix pour les hackers, au vu de la quantité importante de données qui y résident. Puisqu’il est parfois difficile de vérifier l’effectivité des mesures de sécurité mises en œuvre par le fournisseur du Cloud, il importe que le contrat avec ce dernier soit étudié attentivement.

Dans sa présentation, Alain Herrmann de la Commission nationale pour la protection des données, a souligné que la circulation des données personnelles se multiplie et se propage à des endroits de plus en plus nombreux. Il a informé l'audience de la loi modifiée du 2 août 2002 relative à la protection des personnes à l’égard du traitement des données à caractère personnel et les garanties contractuelles qu’un fournisseur de Cloud devrait garantir aux clients quant à la gestion de la sécurité des données.

Luc Hendrickx de l’Union Européenne de l’Artisanat et des PME (UEAPME) a ensuite présenté l’initiative « CloudingSMEs » supportée par la Commission Européenne. Ccette initiative est motivée par la nécessité de réduire les obstacles et de faciliter l’accès aux solutions du Cloud Computing pour les petites et moyennes entreprises.

Enfin, les partenaires privés du monde informatique avaient la possibilité de présenter leurs produits et services phares et ont accueilli les visiteurs sur leurs stands durant les Journées eHandwierk dans le « Village des exposants Cloud ».

La première édition des journées « eHandwierk » était un grand succès et la Chambre des Métiers envisage de faire de cet événement une plateforme en vue de la mise en relation des chefs d’entreprises et décideurs avec des spécialistes et experts.

 

Gallerie Photo

  Haut de page