Contenu actualisé le 29.02.2016

P(i)anorama de Charel Simon remporte le Grand Prix Hands Up for the Best Video

Chambre des Métiers Publié le 30 septembre 2015 Retour
handsup 240915 109

Lors de la cérémonie officielle de remise du Prix « Hands Up for the Best Video » organisée par la Chambre des Métiers, qui s’est tenue le jeudi 24 septembre à l’Utopolis-Kirchberg, le jury a décerné le « Grand Prix Hands Up for the Best Video » à Charel Simon pour son projet « P(i)anorama ». Parmi les seize prétendants au Prix, le jury a par ailleurs remis quatre mentions à des projets dont il a souligné l’excellence, à savoir une « Mention Spéciale » au projet « The Art of Photography » de Anselm Havu, une « Mention Jeunesse » au projet « D’Handiwerk gëtt den Toun un » du groupe Filmsense et une « Mention Originalité » au projet « L’artisanat, ça nous transforme » du groupe Vitùc & James. Un « Coup de Cœur du Public » a en outre été attribué au projet « Local craft meets design in Luxembourg » de Gilles Gardula.

La remise du « Prix Hands Up for the Best Video » a fait salle comble à l’Utopolis, ce jeudi 24 septembre 2015, pour la proclamation du grand gagnant du concours « Hands Up for the Best Video ». Charel Simon, avec son projet P(i)anorama, s’est ainsi vu remettre le prix de 10.000 euros offerts par la Chambre des Métiers, en présence de nombreuses personnalités politiques et économiques.

S’inscrivant dans le cadre du programme « Hands Up » de la Chambre des Métiers, campagne de promotion et de valorisation de l’Artisanat, dont le but est d’informer les jeunes sur les possibilités et les perspectives de carrière dans l’Artisanat, ce concours vidéo de créativité avait été lancé en janvier dernier afin de faire participer le grand public à la découverte en images, seul ou en groupe, d’un ou plusieurs métiers du secteur. Cinquante  projets, réalisés par un total de 103 participants de tous horizons âgés de 14 à 57 ans, ont ainsi su représenter en images des métiers qui passionnent, intriguent, ou suscitent l’admiration.

Parmi les cinquante vidéos retenues pour le concours, seize avaient été nominées au mois de juillet comme prétendantes au Grand Prix. Pour départager les projets, le jury - composé de quatre experts du secteur de l’audiovisuel, du multimédia et de la communication (Julien BECKER, Frank KAISER, Frédéric THILL et Laura CHAVRIT) et de trois représentants de la Chambre des Métiers (Jessica LANCKOHR, Liliane ESTEVES et Sabrina FUNK) - s’était basé sur les critères suivants : la valorisation du/des métiers, la créativité de l’auteur dans l’approche du sujet, le scénario, la pertinence du message et la réalisation technique.

Selon lui, toutes les vidéos étaient recherchées, que ce soit dans le(s) métier(s) présenté(s), les prises de vues, les sons, le montage ou encore le scénario. C’est cependant la vidéo « P(i)anorama » de Charel Simon qui mérite le « Grand Prix Hands Up for the Best Video ».

Selon lui, cette vidéo transporte le spectateur dans l’univers du fabricant-réparateur d’instruments de musique et valorise à la perfection ce métier plutôt rare et méconnu. La beauté de l'instrument et la passion pour celui-ci sont judicieusement transmises à travers des images, des sons, des lumières et une voix qui bercent le spectateur tout au long de cette vidéo. Le jury a souligné la combinaison de ce métier avec plusieurs aspects de l’Artisanat : l’art, la précision, la technicité, le travail manuel et la créativité. Les cadrages, la gestion de la lumière, la musicalité, les sons, le scénario et la voix forment un tout parfaitement harmonieux qui engendre une émotion et une ambiance envoûtante qui ont touché le jury. 

Face à la difficulté de sélectionner un seul vainqueur, le jury a par ailleurs souhaité décerner quatre mentions supplémentaires à des projets qui ont brillé par l’investissement de leurs participants et l’effort créatif fourni. Ainsi, parmi les seize nominés au Prix, le jury a été particulièrement séduit par  la vidéo « The Art of Photography » de Anselm Havu,  pour laquelle il a décerné la « Mention Spéciale » qui rafle de très près le Grand Prix.

Le jury, pour qui ce documentaire représente à merveille le métier de photographe, a souligné le talent de réalisation d’une vidéo où non seulement la technique est parfaitement maîtrisée mais où en outre la personnalité du réalisateur se dégage tout au long de la diffusion. Le jury a été bluffé par le talent de ce jeune homme de 16 ans, qui est selon lui d’ores et déjà un véritable artiste, un artisan de l’image. 

Une « Mention Jeunesse » a quant à elle été attribuée par le Jury à des jeunes participants au concours, qui l’ont conquis par le projet « d’Handwierk gëtt den Toun un! » du groupe Filmsense, étudiants de moins de 20 ans du Lycée du Nord Wiltz qui ont réalisé une vidéo particulièrement ingénieuse.


L’Artisanat donne le ton et un regard sur une série de métiers à travers leurs sons, qui forment une vraie mélodie. La dynamique du son et de l’image est bien pensée et le montage est tout aussi bien réalisé. Le jury a relevé un bel effort de groupe, une approche ludique, un joli défi créatif, un message positif et un résultat impeccable. 

Le jury a enchaîné l’attribution de ses récompenses avec une « Mention Originalité », devenue indispensable lors de la découverte de la vidéo « L’artisanat, ça nous transforme » du Groupe Vitùc & James, qui a fait sourire le jury du début à la fin et dont la force du slogan clôture parfaitement la vidéo.


Selon le jury, on ne pouvait faire plus original pour présenter le métier de coiffeur. L’idée est drôle, le personnage est attachant et haut en couleurs, le travail est de qualité et le message renvoyé est quant à lui bien sérieux : les métiers de l’Artisanat permettent à ceux qui choisissent cette voie de se dépasser. 

Le jury a enfin décerné le « Coup de Cœur du Public » à la vidéo « Local Craft meets design in Luxembourg » de Gilles Gardula, très appréciée et partagée tant sur le site  handsup.lu de la Chambre des Métiers que sur les réseaux sociaux.


Il a apprécié la démarche innovante de l’entreprise et la vision de Gilles Gardula, fils d’artisan qui allie interconnexion du design industriel et Artisanat local. Selon lui, cette vidéo donne envie de regarder derrière les coulisses et de participer à la création des objets, de leur conception jusqu’à leur production, et témoigne d’une façon de faire honneur à l’Artisanat local et de contribuer à lui donner une image nouvelle.

La salle a salué le geste du gagnant du Grand Prix Hands Up for the Best Video, Charel Simon, 26 ans, qui entend remettre son prix de 10.000 € à différentes associations en faveur de l’aide aux réfugiés.

La Chambre des Métiers félicite les vainqueurs et remercie tous les participants pour l’intérêt porté à ce concours et aux métiers qui font de l’Artisanat un secteur riche en technicité et en diversité.

Retrouvez l’ensemble des vidéos participantes, nominées et gagnantes sur www.handsup.lu 

 


Luxembourg, le 25 septembre 2015

Communiqué par la Chambre des Métiers

  Haut de page