Contenu actualisé le 29.02.2016

De l’étable à la table - Visite de la boucherie-traiteur Niessen à Troisvierges par le Grand-Duc Héritier

Mon entreprise Publié le 21 octobre 2015 Retour
Visite Niessen 20

La deuxième des quatre visites d’entreprises par le Grand-Duc Héritier était réservée à l’entreprise Niessen à Troisvierges et a eu lieu ce mardi 20 octobre en présence de Tom Thewes, Premier Conseiller du gouvernement du Ministère de l’Economie, de Roland Dernoeden, Vice-président, Tom Wirion, Directeur général et Jeannette Muller, Conseillère de la Chambre des Métiers ainsi que du bourgmestre de Troisvierges Mertens Edy.

C’est avec grand enthousiasme que les deux frères Patrick et Jean-Marie Niessen dirigent depuis 2006 cette boucherie au nord du pays qui est la seule à abattre soi-même son bétail. Prémisse incontournable pour gérer une viande de qualité impeccable de l’étable à la table, cette particularité de l’établissement porte ses fruits et nombreux sont les consommateurs qui savent apprécier les vertus des produits réalisés sur une telle base.

Patrick, après avoir passé son brevet de maîtrise traiteur, rejoint son frère Jean-Marie qui lui souhaitait depuis son enfance devenir boucher de façon à ce que l’offre de l’entreprise Niessen ne s’arrête pas au magasin mais concerne tout un service et une prise en charge pour l’organisation et la livraison aussi bien de petites fêtes en famille que d’évènements d’envergure. Dans le cadre de la présidence du Luxembourg du Conseil européen, les repas servis au public international au sein de l’Abbaye de Neumünster sont notamment réalisés par cette entreprise dynamique.

Victime donc de leur propre succès, les installations de l’entreprise familiale ont déjà dû s’agrandir et le plus important aménagement est planifié pour 2016 afin de permettre une production en phase avec les multiples exigences hygiéniques et d’offrir aux salariés des conditions de travail agréables dans des infrastructures plus spacieuses. Soucieux de garder le caractère familial de l’établissement occupant entretemps 40 salariés, Patrick et Jean-Marie ont décidé de ne pas opter pour un déplacement dans une zone industrielle et ont de ce fait accepté un certain nombre de contraintes au niveau des infrastructures.

Mettant en valeur tout leur savoir-faire, le Grand-Duc Héritier a suivi avec un grand intérêt les explications des deux chefs d’entreprise notamment en relation avec l’abattage et la traçabalité de la viande et a finalement pu déguster différentes spécialités fabriquées sur le moment.

Enracinée dans le nord du pays, l’entreprise Niessen qui travaille à la transformation de viande et produits biologiques a récemment repris une boucherie biologique au coeur de la ville de Luxembourg et située au 137, avenue Gaston Diederich.

  Haut de page