Contenu actualisé le 29.02.2016

Visite de la bijouterie Goedert par le Grand-Duc héritier et la Grande-Duchesse héritière

Chambre des Métiers Publié le 20 novembre 2015 , par Chambre des Metiers Retour
IMG 4551

Lors de la 3ème visite d’entreprise dans le secteur de l’artisanat durant le 2ème semestre 2015, le Grand-Duc héritier en compagnie de son épouse la Grande-Duchesse héritière a su se familiariser ce vendredi 20 novembre avec l’univers des pierres précieuses et de l’or auprès de la bijouterie Goedert à Luxembourg. En présence de Monsieur Tom Thewes, premier conseiller de gouvernement du ministère de l’Economie, de Roland Kuhn, Président, de Tom Wirion, Directeur général et de Jeannette Muller, Conseillère de la Chambre des Métiers, Serge Goedert et son épouse Franziska ont accueilli le Grand-Duc Héritier et son épouse dans leurs ateliers au centre-ville pour lui proposer un aperçu de leurs créations de parures et pièces uniques. Cette visite leur a également permis de montrer tout le savoir-faire mis en œuvre pour la réalisation des bijoux sur base de pierres aux couleurs exceptionnelles.

Une nouvelle clientèle à créer

C’est en 2002 que Serge et Franziska ont ouvert, après avoir terminé leurs études à Idar-Oberstein, la boutique et l’atelier de bijouterie en se limitant d’abord à une petite gamme de bijoux. Comme les locaux hébergeaient avant leur nouvelle affectation un magasin de bijoux fantaisie, ce jeune couple dynamique devait donner à cet endroit une nouvelle réputation pour susciter l’intérêt d’une clientèle à créer. Assez vite la qualité et la beauté remarquable des produits leur généraient une renommée confirmée à travers le pays et au-delà des frontières. Entretemps, l’équipe s’est élargie considérablement pour occuper actuellement cinq bijoutiers et un sertisseur.


Spécialistes en gemmologie

Ayant suivi une formation en gemmologie, les connaissances de Serge et Franziska Goedert en matière de pierres précieuses et de leur minéralogie ont fasciné les visiteurs et les merveilles des pièces créées sur place ont suscité l’admiration manifeste du Grand-Duc héritier et de la Grande-Duchesse héritière. En effet, les facteurs déterminant la couleur et la nature des différentes pierres sont multiples et leur histoire particulière apporte à chaque bijou une valeur individuelle impliquant l’imagination de son propriétaire.


Le sertisseur

Elément primordial au succès des créations, le sertissage qui consiste dans la fixation et l’enveloppement de la pierre précieuse dans sa base se caractérise par une motricité fine très développée de son opérateur tout comme par une pratique continuelle de ce dernier au niveau de la manipulation. Ainsi, lors d’une pause de plusieurs jours, l’opérateur ne peut accomplir le traitement de pièces délicates qu’après un certain laps de temps suivant sa reprise d’activité.


L’esprit d’équipe

Comme les relations et les échanges au sein de l’équipe sont essentiels pour traduire les attentes de leurs clients, la bijouterie Goedert offre à chaque employé la possibilité de s’exprimer dans toutes les fonctions nécessaires à la confection des bijoux sur mesure que ce soit au niveau de l’accueil et du conseil du client ou de la création en tant que telle. Le dévouement du travail des bijoutiers se reflétant directement dans la qualité des créations, l’esprit d’équipe constitue un capital indispensable au succès de l’entreprise.


L’origine du produit

Bien que les tendances en matière d’origine et de retour aux sources semblent concerner notamment le domaine des denrées alimentaires, la bijouterie Goedert affiche avec fierté depuis ses débuts le label „Made in Luxembourg“ qui certifie donc la production réalisée au Luxembourg. Ainsi, nombreux sont les clients qui considèrent cette distinction comme garantie d’un atout supplémentaire de leur bijou.


Différents stades de production

Suite aux explications détaillées concernant la préparation de l’or à travers différents postes de travail, le Grand-Duc héritier a par la suite procédé avec l’aide du chef d’entreprise à la fusion et au moulage d’argent, procès se réalisant avec grande précision et parfaitement maîtrisé par son Altesse Royale.

 

  Haut de page