Contenu actualisé le 29.02.2016

Formation professionnelle : voyage d’étude et d’échanges en Suisse

Chambre des Métiers Publié le 29 février 2016 , par Chambre des Métiers Retour
160223-visite-fp-suisse

La formation de jeunes est un bien précieux, aussi bien sous l’angle du parcours individuel que du point de vue de l’économie ou de la société dans son ensemble.

Dans le sillage de la crise économique, le chômage des jeunes a atteint des proportions parfois alarmantes. Les expériences menées en Suisse démontrent qu’une formation professionnelle peut contribuer durablement à l’emploi (des jeunes) et, partant, à la stabilité sociale. La formation professionnelle permet non seulement aux jeunes de prendre pied dans le monde du travail, mais aussi d’assurer la relève en professionnels et en cadres dirigeants qualifiés.

Si l’un des principaux objectifs de la réforme de la formation professionnelle au Luxembourg, à savoir améliorer la qualité de la formation professionnelle, semble atteint, il y a cependant des problèmes majeurs pour ce qui est de l’accès à la formation professionnelle tout au long de la vie, de l’organisation des formations dans les lycées et de l’identification des enseignants et formateurs, des élèves et de leurs parents avec la démarche. Le système modulaire s’est tout particulièrement avéré difficilement gérable par les lycées.

Sur la base de ces considérations a eu lieu un séjour d’échanges et de partage d’informations sur le thème de la formation professionnelle du 17 au 19 février 2016 à Berne en Suisse. Ont fait partie de la délégation luxembourgeoise : Michel Lanners, Jean Billa, Luc Weis (représentants du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse) ; Roger Thoss, Daniel Schroeder et Carlo Frising (représentants des chambres patronales et salariales). Les rencontres ont été rehaussées par la présence de l’ambassadeur Marc Thill.

Les échanges sur la formation professionnelle et les rencontres avec d’éminents acteurs suisses du monde de la formation, de la politique et de l’économie ont permis de nouer des contacts privilégiés avec des experts. Ont été discutés l’image de la formation professionnelle, les passerelles (Durchlässigkeit), le développement curriculaire et les responsabilités des différents partenaires.

Cette visite de travail a porté ses fruit et ouvert de nouvelles perspectives tout en promettant une collaboration fructueuse et ceci dans le but de remédier aux maints problèmes de la formation professionnelle au Luxembourg.

 

Source du communiqué de presse : Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse

  Haut de page