Contenu actualisé le 29.02.2016

Visite officielle du Président de la Chambre des Métiers de l’Artisanat du Niger

Visite officielle du Président de la Chambre des Métiers de l’Artisanat du Niger

Le Président de la nouvelle chambre nigérienne (CMANI), Monsieur Ibrahim Moussa, et la Trésorière générale, Madame Fatouma Tahirou, ont eu l’occasion de s’échanger avec la Direction Générale de la Chambre des Métiers sur l’organisation et le fonctionnement des chambres respectives, les sujets d’actualités et les potentialités de coopération futures.

Une attention particulière a été portée au système de la formation professionnelle et à l’apprentissage artisanal tout comme aux formations continues offertes à l’Artisanat. Le programme comprenait des visites d’entreprises (Nico Betzen Ferronerie de Fouhren et Besenius Ferronerie d’art de Mertzig) ainsi qu’une visite de l’IFSB à Krakelshaff/Bettembourg. Des réunions de travail étaient également programmées avec LuxDev et Luxexpo.

 

Visite de Besenius Ferronerie d’art à Mertzig  

 

 

 

 

 

 

 

 


Visite de Besenius Ferronerie d’art à Mertzig
 

Visite de Nico Betzen Ferronerie à Fouhren  

 

 

 

 

 

 

 

 


Visite de Nico Betzen Ferronerie à Fouhren
 

La Chambre des Métiers de l’Artisanat du Niger (CMANI), issue de l'ex-Chambre de Commerce, d'Agriculture, d'Industrie et d'Artisanat du Niger, a été créée en 2014 et a le statut d’un établissement public à caractère professionnel. Elle permettra, par la synergie d'actions, d'assurer un meilleur encadrement et une meilleure prise en compte des préoccupations de l’Artisanat du Niger. Cette structure, née de la volon-té du Gouvernement nigérien, vise à apporter des réponses appropriées aux pro-blèmes du secteur de l’Artisanat, de renforcer, de moderniser et d’organiser ce der-nier. La mise en place de CMANI vise aussi à répondre aux exigences de certains partenaires stratégiques, pour faciliter la mise en œuvre de leurs programmes au profit du secteur de l'Artisanat du Niger. La CMANI est constituée d’un Bureau na-tional de cinq membres ainsi qu'une Commission permanente, composée de 16 membres à raison de deux délégués par région (chambres des métiers régionales).

  Haut de page