Contenu actualisé le 29.02.2016

Situation conjoncturelle de l’Artisanat : des résultats encourageants pour le 2ième semestre 2016

Mon entreprise Publié le 23 novembre 2016 , par Daniel Thull Retour
dt

La Chambre des Métiers réalise quatre fois par an une enquête de conjoncture auprès de ses ressortissants. La présente note reprend les résultats de la dernière enquête menée au 3e trimestre 2016. Les résultats de l’enquête de conjoncture de la Chambre des Métiers affichent un résultat positif pour le 3e trimestre, ainsi que sur la fin de l’année 2016.

La reprise de l’activité a été entamée au 3e trimestre 2013 et se prolonge jusqu’au 3e trimestre 2016 avec juste un léger recul lors du 2e trimestre 2016. Selon les prévisions de la Chambre des Métiers, l’année 2016 devrait se terminer avec cette même tendance positive au 4e et dernier trimestre.

Or, les indicateurs de conjoncture de l’Artisanat, en ce que la construction y occupe un poids très important, peuvent masquer des évolutions divergentes au niveau des différents groupes de métiers.

Construction : l’indicateur d’activité atteint un pic après l’année de crise 2008

L’activité du groupe de la construction atteint le niveau le plus élevé depuis la crise financière en 2008, bien qu’il soit toujours inférieur à la période de boom ayant précédé la crise économique. Le carnet de commandes atteint actuellement 5,5 mois, contre 4 mois au creux de la vague en 2008.

Seuls les indicateurs d’activité des corps de métiers du «gros œuvre», «serrurerie», «peintre» et «toiture» n’arrivent pas à suivre au troisième trimestre 2016 la tendance de l’indicateur du groupe de la construction dans son ensemble. Toutefois, les perspectives pour le quatrième trimestre de l’année en cours sont positives.

Les autres groupes de l’Artisanat: évolution globalement positive

L’activité des autres groupes enregistre des hausses plus ou moins prononcées, sauf pour le groupe des «imprimeries» dont l’indicateur continue à diminuer.

Après la baisse au 2e trimestre 2016 de l’indicateur d’activité du groupe «Alimentation», le 3e trimestre fait preuve d’une reprise de celle-ci. De plus, le groupe s’attend à une hausse non-négligeable de la demande sur la fin d’année en raison d’une série de fêtes caractérisant cette période.

Depuis le début de l’année, le groupe «Mécanique» poursuit sa trajectoire ascendante à un rythme régulier et selon les prévisions de l’enquête de conjoncture, l’indicateur d’activité atteint au 4e trimestre 2016 le même niveau qu’au 2e trimestre 2011, soit le niveau le plus élevé depuis fin 2008.

  Haut de page