Contenu actualisé le 29.02.2016

LuxBuild : l’artisan, le constructeur d’un avenir durable

Mon entreprise Publié le 13 décembre 2016 Retour
Les partenaires de l'initiative LuxBuild avec Francine Closener, secr+®taire d'+ëtat +á l'+ëconomie

Le Luxembourg prêt à relever le «Défi 2017»

Grâce à l’initiative «LuxBuild2020» qui a permis de développer les compétences des professionnels du bâtiment en matière de construction à haute efficacité énergétique et de promouvoir le développement d’une vaste offre de formations en la matière, le secteur de la construction luxembourgeois est aujourd’hui prêt à répondre au «Défi 2017», consistant à construire tous les nouveaux bâtiments d’habitation à partir de janvier 2017 selon le standard énergétique AA.

Dans le cadre de l’initiative européenne «Build up skills, energy training for builders», myenergy, la Chambre des Métiers, la Fédération des Artisans et l’IFSB (Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment) ont créé en 2014 le consortium «LuxBuild2020». Main dans la main en vue de répondre au «Défi2017», myenergy et les représentants du secteur de la construction ont collaboré avec pour objectif commun d’améliorer les compétences des professionnels du bâtiment dans le domaine de la construction à haute efficacité énergétique, de la rénovation énergétique et des énergies renouvelables utilisées dans les bâtiments.

Une collaboration fructueuse menée par myenergy

Structure nationale dédiée à la promotion d’une transition énergétique durable, myenergy est le partenaire et le facilitateur public de référence pour mobiliser et accompagner la société luxembourgeoise vers une utilisation rationnelle et durable de l’énergie. Dans le cadre du projet « Luxbuild2020 », sa mission a été depuis 2012, la coordination et la gestion de cette démarche collaborative. myenergy, ensemble avec l’IFSB et la Chambre des Métiers, a mis en place, après l’élaboration d’une analyse statu quo, une feuille de route et une stratégie permettant aux différents acteurs de l’énergie et de l’artisanat d’avancer ensemble sur base de projets concrets : une collaboration intensive et respectueuse entre les représentants du secteur de la construction et de l’énergie qui porte ses fruits étant donné que le secteur de la construction est aujourd’hui prêt à répondre au « Défi 2017» et à construire tous les nouveaux bâtiments d’habitation à partir du 1er janvier 2017 selon le standard énergétique AA.

Un concept de formation innovant

Parce que ce mode de construction requiert une main-d’œuvre qualifiée, les entreprises du secteur doivent ’investir constamment dans la formation continue de leurs salariés pour rester compétitives et faire face à une concurrence étrangère accrue. Pour ce faire, « LuxBuild2020 » a développé et centralisé des formations et des services d’accompagnement pour le secteur de la construction.

Ainsi, la Chambre des Métiers, en collaboration avec l’energieagence et l’IFSB, a mis en place de nombreuses actions de formation – s’adressant à tous les corps de métiers concernés par la construction de maisons AA – afin de préparer au mieux les entreprises qui interviennent dans le domaine de la construction et de la rénovation à haute efficacité énergétique. Trois compétences sont au cœur de cette offre : actualiser les connaissances en tenant compte de l’évolution rapide des nouvelles technologies et techniques, apprendre à coopérer avec les autres corps de métiers et développer l’autocontrôle pour éviter d’éventuelles malfaçons. La Chambre des Métiers propose également de former les collaborateurs d’une entreprise via un formateur interne ou un coach externe moyennant un outil éducatif conçu sous forme d’un coffret pédagogique dédié directement à l’artisan, baptisé l’AAA BOX et disponible avec des explications en langue française, allemande et portugaise.

L’Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment offre pour sa part des formations liées à la performance énergétique des bâtiments et orientées sur la pratique et les situations réelles de chantier pour les salariés manuels. Les formations traditionnelles dispensées au sein de l’IFSB intègrent également cette thématique dans leur cursus.

Un concept pour les nouveaux Centres de Compétences

La Fédération des Artisans a créé deux Centres de Compétences destinés aux domaines du parachèvement et du génie technique du bâtiment, venant ainsi compléter l’offre de formation mise en place depuis près de 15 ans pour le génie civil et le gros-œuvre. Leur vocation ? Fournir aux entreprises artisanales des collaborateurs disposant d’une formation qui répond en permanence aux nouvelles donnes technologiques, managériales et économiques. Ces Centres poursuivent donc un triple objectif : instaurer un système de formation professionnelle continue sectorielle cohérent et intégré, assurer une veille technologique sectorielle et investir dans l’économie solidaire. Ce système de formation s’adresse aux salarié(e)s des entreprises artisanales et englobe la formation sectorielle de base, de perfectionnement et de spécialisation de haut niveau.

Le système de formation proposé est établi notamment sur des référentiels de compétences qui ont été élaborés pour une trentaine de métiers artisanaux des domaines du génie technique du bâtiment et du parachèvement tout en respectant le Cadre Européen des Certifications (CEC) de manière à permettre une progression continue des salariés tout au long de leur carrière.

Les services d’accompagnement

En 2015, l’IFSB a également créé le département « Services aux entreprises ». Celui-ci conseille et apporte un accompagnement personnalisé dans l’élaboration de ses plans de formation. Les services aux entreprises s’adressent aux sociétés de toutes tailles et de tous secteurs. Ils s’articulent autour de deux axes. Le premier repose sur l’identification et l’évaluation des compétences présentes au sein de l’entreprise, identification qui permet de déterminer ses besoins en formation, pour ensuite dégager des priorités en fonction de sa stratégie et de son budget. Le second concerne l’aide à l’obtention d’aides financières étatiques liées à la formation.

Afin de permettre un accès facile aux informations concernant les formations existantes, la règlementation liée à la performance énergétique et aux subventions allouées, les aides et le cofinancement des formations ainsi que les aides aux entreprises du secteur de la construction, un nouveau site Internet luxbuild.lu sera prochainement mis en ligne. Destiné à l’encadrement des entreprises de la construction, ce site permettra à l’ensemble des salariés du secteur de trouver les informations nécessaires au développement de leurs compétences pour répondre au « Défi 2017 ».

  Haut de page