Contenu actualisé le 29.02.2016

Un litige avec un client ? Le médiateur de la consommation est à votre service

Mon entreprise Publié le 12 décembre 2016 Retour
médiateur

De nos jours, l’exécution d’un contrat de vente ou de service peut rapidement créer des malentendus et mener à un litige. Si vous êtes confrontés à une telle situation, vous pouvez dès à présent vous adresser au Médiateur de la consommation. Celui-ci vous apportera conseil, support et assistance.

La Chambre des Métiers se félicite pour cet élargissement du paysage de la médiation au Luxembourg sous forme du Médiateur de la consommation, entité neutre, placée sous l’autorité du ministre de l’Economie. Il vous aide à réengager le dialogue avec votre client pour que vous compreniez votre situation réciproque en vue de rétablir la confiance et de maintenir la relation commerciale à l’avenir L’idée de la médiation correspond à une attitude entrepreneuriale de prendre les choses en main soi-même, et d’élaborer, ensemble avec le client, une solution à l’amiable, sans devoir aller devant un tribunal. Le processus est rapide, confidentiel et sans frais.

Si vous ne parvenez pas à trouver un terrain d’entente, le Médiateur de la consommation est aussi là pour vous proposer une solution que vous êtes libres d’accepter ou de refuser.

Le Médiateur de la consommation traite le dossier lui-même chaque fois qu’il n’y a pas d’autre service spécialisé dans la matière concernée. Si un tel organisme de règlement extrajudiciaire existe déjà, c’est vers lui que vous serez orienté.

Sachez que toute entreprise artisanale établie au Luxembourg peut introduire une demande pour un litige l'opposant à un consommateur résidant au Luxembourg. Cette demande de règlement extrajudiciaire peut être introduite par écrit auprès du Médiateur de la consommation :

  • par lettre : 6, rue du Palais de Justice, L-1841 Luxembourg ;
  • par fax n° 46 36 03 ;
  • par e-mail () ou
  • en complétant le formulaire disponible sur le site du Médiateur de la consommation.

Votre demande peut être rédigée en luxembourgeois, français, allemand ou anglais. La procédure peut quant à elle être menée en luxembourgeois, français ou allemand.

  Haut de page