Contenu actualisé le 29.02.2016

Brevet de Maîtrise, Promotion du Travail et Tuteur en Entreprise dans l’Artisanat: Les lauréats de la promotion 2016 mis à l’honneur

Mon Brevet de Maîtrise Publié le 08 mai 2017 Retour
mail03

C’est en présence de Son Altesse Royale le Grand-Duc Héritier qu’a eu lieu dimanche, le 7 mai 2017 la remise traditionnelle des Diplômes de Maîtrise, des Diplômes de la Promotion du Travail et des Certificats de Tuteur en Entreprise, session 2016.

Le Grand Théâtre de la Ville de Luxembourg a prêté le cadre à la cérémonie solennelle lors de laquelle plus de 300 lauréats ont été mis à l’honneur. Ainsi, 111 candidats ont reçu leur Diplôme de Maîtrise, 114 candidats ont été récompensés de la Promotion du Travail et 79 candidats se sont vus remettre leur Certificat de Tuteur en Entreprise.

Lors de la cérémonie, Son Altesse Royale le Grand-Duc Héritier était entouré de nombreuses personnalités dont Monsieur Claude MEISCH, Ministre de l’Education nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse et Monsieur Nicolas SCHMIT, Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Economie sociale et solidaire. En tout, pas moins de 600 personnalités ont tenu à assister à la remise des diplômes et certificats et à honorer ainsi de leur présence les lauréats. Par leur engagement et leurs résultats exemplaires, les lauréats délivrent un témoignage concret des efforts de formation produits par l’Artisanat et de l’attractivité de la carrière professionnelle et des opportunités de promotion sociale offertes par le secteur.

Son caractère polyvalent réunissant connaissances théoriques indispensables à la direction d’une entreprise, connaissances techniques et pratiques essentielles à l’exercice d’un métier ainsi que connaissances pédagogiques obligatoires pour la formation d’un apprenti font l’originalité du brevet de maîtrise et lui confèrent une place centrale dans le paysage de la formation au Luxembourg. Les détenteurs d’un Brevet de Maîtrise sont les acteurs clé de la création et de l’innovation dans le secteur de l’Artisanat, concourant ainsi activement à son développement et contribuent à en assurer la pérennité.

La Promotion du Travail est décernée aux lauréats du Brevet de Maîtrise, du Diplôme d’aptitude professionnelle (DAP), du Certificat de capacité professionnelle (CCP) et du Diplôme de technicien (DT) qui peuvent se prévaloir de résultats exceptionnels qui les situent au-dessus de la norme et qui en font les meilleurs de leur promotion.

Le Certificat de Tuteur en Entreprise est remis à des personnalités qui ont fait preuve d’un sens aigu des responsabilités et d’une attitude de solidarité envers la jeune génération. En accomplissant une formation complémentaire en pédagogie appliquée, soit dans le cadre de la formation préparatoire au Brevet de Maîtrise, soit dans le cadre de la formation professionnelle continue, elles ont acquis les compétences nécessaires et obligatoires pour encadrer et former des apprentis.

Dans son allocution, Monsieur Roland KUHN, Président de la Chambre des Métiers a tenu à remercier Son Altesse Royale le Grand-Duc Héritier pour sa participation à la cérémonie et pour le message personnel qu’il a rendu aux lauréats. Il a salué en la personne de Son Altesse Royale le Grand-Duc Héritier est un ambassadeur précieux pour l’Artisanat et s’est tout particulièrement félicité de la collaboration exemplaire avec la Famille Grand-Ducale dans le cadre de l’exposition «De Mains de Maîtres» tout en relevant dans ce contexte le rôle primordial de Son Altesse Royale la Grande-Duchesse Héritière Stéphanie.

Monsieur KUHN a ensuite souligné l’importance du secteur de l’Artisanat sur le plan national. Avec sa forte présence sur les plans économique, social et culturel, l’Artisanat constitue le «Die Wirtschaftsmacht von nebenan». Avec ses 7.000 entreprises, occupant 90.000 personnes et ses plus de 1.700 apprentis, l’Artisanat est en outre la «1ère Entreprise» du Luxembourg. S’adressant directement aux lauréats, il leur a lancé qu’ils pourraient être fiers d’appartenir à la «Famille Artisanat».

Toujours selon Roland KUHN, l’Artisanat devra mieux se faire entendre et comprendre par les responsables politiques. Un secteur qui se distingue par son dynamisme en matière de création de postes de travail et de postes d’apprentissage, par son activité économique, par sa présence locale et par son engagement culturel et social dispose d’un droit légitime d’être écouté et soutenu. Dans ce contexte, il a insisté sur l’application du principe de subsidiarité. Dans les domaines qui ne relèvent pas de la compétence directe de l’Artisanat, tels que la formation professionnelle, l’orientation scolaire et professionnelle ou l’emploi des langues dans l’enseignement, la politique devrait écouter plus attentivement les messages et les doléances des responsables du secteur. Dans les domaines où l’Artisanat peut développer des initiatives propres, tels que la promotion des métiers, la formation continue ou le Brevet de Maîtrise, la politique devrait apporter un soutien sans faille au secteur.

Le projet de restructuration et de réforme du Brevet de Maîtrise relève d’une importance stratégique, de l’avis de Monsieur KUHN. Le but du projet est d’adapter le Brevet de Maîtrise au contexte économique par la réunion de plusieurs Brevets spécialisés en un seul Brevet à caractère plus général. Un projet pilote vient d’être réalisé avec succès dans le secteur de l’alimentation. Ainsi, les Brevets boulanger-pâtissier, pâtissier-chocolatier-confiseur-glacier, boucher-charcutier et traiteur ont été réunis en un seul Brevet alimentation comprenant 3 spécialisations et mentions. Le nouveau Brevet de Maîtrise alimentation sera offert à partir de la rentrée 2017/2018. En outre, le Brevet de Maîtrise devra être placé au niveau 6 du cadre luxembourgeois des qualifications (niveau actuel: 5). Ainsi, le Brevet de Maîtrise sera revalorisé et l’accès aux études supérieures sera facilité pour ses détenteurs. Monsieur KUHN a tenu à remercier le Gouvernement pour son soutien dans le contexte du projet ambitieux de la réforme du Brevet de Maîtrise.

Finalement et pour conclure, Roland KUHN, pour qui la présente édition était la dernière occasion de s’adresser aux lauréats, son mandat de Président de la Chambre des Métiers venant à expiration en juin prochain, a renoué avec sa proposition de créer un lycée technique spécifique pour les métiers de l’Artisanat, à savoir un «Lycée technique Handwierkerschoul».

Retrouvez les photos de la cérémonie dans notre médiathèque.

  Haut de page