Contenu actualisé le 29.02.2016

Quelle croissance pour quel régime de retraites?

Communiqués de presse Publié le 10 novembre 2017 Retour
Jean-Jacques Rommes, UEL

Depuis quelques années, l’UEL questionne le modèle de croissance luxembourgeois et son lien avec les finances publiques et le financement des retraites. Afin de débattre de cette thématique primordiale pour le développement à moyen terme des entreprises, l’UEL a invité les représentants des Assemblées plénières et Conseils d’administration des Chambres et Fédérations patronales du Luxembourg ainsi que des chefs d'entreprises à une conférence qui a eu lieu le 23 octobre à la Chambre des Métiers.

Après les mots de bienvenue du Président de l’UEL Michel Wurth, Jean-Jacques Rommes, Administrateur-délégué, a exposé le cadre économique actuel et ses particularités.

Le Luxembourg bénéficie en ce moment d’une excellente santé économique qui se développe à un rythme proche de celui d’avant la crise de 2008. Cette croissance extensive, c’est-à-dire qui a besoin d’une main-d’œuvre toujours grandissante, est néanmoins improductive puisque les gains de productivité ont été proches de zéro tout au long de la période de 2000 à 2015. Ce type de croissance ne suffira pas pour garantir la soutenabilité des finances publiques et plus spécifiquement du régime de pension, mais il présente de grands défis en matière de transports, de logement et de cohésion sociale. 

Carlo Kissen, CEO de Quest, a présenté les résultats d’une enquête sur la perception des Luxembourgeois sur le système d'assurance-pension. Il en ressort notamment qu’une partie significative des Luxembourgeois ignore le fonctionnement de base de notre système de pension et que la perspective d’un Luxembourg à 1 millions d’habitants a une connotation relativement anxiogène.

Claude Wiseler, invité d’honneur, a commenté les exposés tout en détaillant sa vision d’avenir avant de répondre ouvertement aux questions posées dans la salle.

La conférence fut clôturée par Michel Wurth qui a mis l’accent sur le rôle de la productivité dans un modèle de croissance plus durable et soutenable. Il a appelé les entreprises à se préparer aux adaptations inévitables que traversera l’économie luxembourgeoise.

  Haut de page