Contenu actualisé le 18.02.2016

News

Ma formation continue
Unnamed

Cérémonie de remise des certificats de réussite des Travailleurs Désignés 2013

Publié le 07 mai 2013

Le jeudi 25 avril 2013, la Chambre des Métiers (CDM), l’Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment (IFSB) et la Luxembourg School for Commerce (LSC) ont organisé conjointement une remise de certificats aux lauréats des formations en matière de sécurité et santé au travail. La cérémonie officielle a eu lieu à la Chambre de Commerce dans le cadre du « Forum de la sécurité & de la santé au travail ». Pas moins de 380 lauréats ont été honorés en présence de Messieurs les Ministres Mars di Bartolomeo, Ministre de la Santé et de la Sécurité Sociale et Nicolas Schmit, Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Immigration. Dans le cadre de cette deuxième remise commune des 3 organismes de formation, les lauréats ont été honorés pour avoir participé à la « Formation pour travailleurs désignés en matière de sécurité et santé au travail ». Les formations donnent à l’employeur l’opportunité de mieux prévenir les risques professionnels, de maîtriser l’absentéisme et de développer une culture de la sécurité dans l’entreprise. Elles ont surtout pour objectif de présenter des méthodes d’analyse et d’évaluation des risques « sécurité et santé » spécifiques à un secteur. Ainsi, elles sont destinées à faciliter aux travailleurs désignés la mise en pratique d’outils de travail. Pour de plus amples informations relatives aux formations offertes pour les travailleurs désignés à la sécurité, cliquez ici!
Ma formation continue
euro

Les aides étatiques en faveur des entreprises qui investissent dans la formation continue viennent d’être réformées.

Publié le 24 mai 2012

Depuis le 1er janvier 2000, l’Etat accorde des aides financières aux entreprises qui investissent dans la formation continue. Le but de cette mesure est d’encourager les entreprises à former leur personnel et à augmenter ainsi l’employabilité de leurs collaborateurs et la compétitivité de leur entreprise. Dès le départ, la Chambre des Métiers a soutenu cette initiative et a collaboré activement à la mise en place du dispositif légal et réglementaire. En 2010, le Gouvernement et les représentants du patronat luxembourgeois sont tombés d’accord sur une hausse du taux de cofinancement de l’Etat aux frais de formation professionnelle continue des entreprises. L’accord bipartite du 15 décembre 2010 prévoyait initialement de porter ce taux de 14,5% à 25%. Par la suite, l’augmentation de la participation de l’Etat s’est traduite par l’application de deux taux différents : un taux de 20% applicable sur l’ensemble des frais de formation et un taux de 35% sur les frais de salaires de certaines catégories de collaborateurs. Dans ce contexte, il faut également signaler qu’en 2009 et 2010, l’assiette des dépenses à prendre en compte pour le calcul du cofinancement par l’Etat a été substantiellement réduite par la déclaration de certains postes comme non éligibles (charges patronales, élaboration en interne du plan de formation) et par la réduction des taux de certains postes (frais administratifs et frais de suivi). 1. Les principaux changements introduits par la réforme La réforme prévoit les modifications suivantes : le taux général de cofinancement passe de 14,5% imposables à 20% imposables (bonification : de 10% à 14%) sur le montant total des frais éligibles ; le taux est majoré de 15% imposables (bonification majorée de 11%) sur les frais de salaires de deux catégories de personnes : les collaborateurs qui ne sont pas en possession d’un diplôme reconnu par les autorités publiques et qui ont une ancienneté de service inférieure à dix ans ; les collaborateurs qui ont dépassé l’âge de 45 ans. la durée de la formation d’adaptation au poste de travail est limitée à 173 heures ; elle peut exceptionnellement atteindre 519 heures dans des cas précis si l’entreprise fait valoir une formation d’insertion ou de reconversion intégralement documentée ; l’entreprise doit joindre au bilan annuel ou au rapport final une note d’évaluation de la délégation ou du comité mixte. 2. La rétroactivité des nouvelles dispositions Les nouvelles dispositions légales sont rétroactives et applicables à partir du 1er janvier 2011 aux conditions suivantes : pour bénéficier du nouveau taux de 20%, le bilan annuel et le rapport final introduits à l’aide des anciens formulaires sont acceptés ; pour bénéficier de la majoration de 15% sur les frais de salaires des deux catégories de collaborateurs susvisées, la liste des personnes concernées doit être jointe au bilan annuel/rapport final et la demande doit être réalisée au moyen des nouveaux formulaires. la note d’évaluation de la délégation ou du comité mixte doit être jointe à la demande. L’INFPC (Institut national pour le développement de la formation professionnelle continue) a informé les entreprises qui ont déjà introduit leur dossier pour 2011 de la rétroactivité des nouvelles dispositions et des modalités pour en bénéficier. Pour plus d'informations, consultez la page dédiée au cofinancement en cliquant ici!
Ma formation continue
nouveau-site-cdm

Nouveau cdm.lu en ligne!

Publié le 26 avril 2012

Nouveaux contenus, nouvelle navigation, nouvelle interface, nouveau design, le nouveau portail de la Chambre des Métiers www.cdm.lu propose une source d’informations et une multitude de nouvelles fonctionnalités à consulter sans modération. En effet, la refonte du site Internet a été motivée par la volonté de fournir un outil d’information complet avec une structuration claire et une navigation intuitive, s’inscrivant dans l’optique et la logique de l’internaute tout en lui proposant le confort de nouvelles fonctionnalités interactives. La communication web de la Chambre des Métiers s’est accordée un important lifting. Le nouveau portail a donc été conçu selon la logique et les requêtes des ses internautes. Quatre grandes rubriques répertorient les sujets d’intérêts des cibles de la Chambre des Métiers : « Mon entreprise » propose ainsi des contenus et des informations pratiques pour les patrons et décideurs d’entreprises, « Ma création d’entreprise » cible les besoins d’informations des futurs créateurs d’entreprises, « Mon apprentissage & brevet de maîtrise » informe les jeunes gens en matière d’apprentissage ou de brevet de maîtrise, et enfin « Ma formation continue » répond aux entreprises et aux personnes actives en quête de formation continue pour leur développement personnel et professionnel. Côté contenu, celui-ci a été entièrement retravaillé pour devenir précis, compréhensible, court et clair. Les informations disponibles sur les différentes pages sont désormais structurées par thèmes : les visiteurs retrouvent plus rapidement les sujets qui les intéressent, ainsi qu’une multitude de liens utiles, documents ou autres publications téléchargeables qui lui permettent d’approfondir le sujet. Le cœur du site est bien évidemment la page « Home » qui propose toute l’actualité de la Chambre des Métiers. Une meilleure mise en évidence de l’actualité est proposée ainsi que la possibilité pour l’internaute de naviguer par catégories de news et de consulter les sujets qui le touchent plus directement. Un soin particulier a été donné à la qualité du contenu et à l’optimisation de la lecture des informations proposées. Parmi les outils pratiques, l’utilisateur retrouve l’agenda des événements dans lequel il est possible de filtrer les manifestations selon le type d’événement et pour certains de s’inscrire directement en ligne. Le moteur de recherche « bourse d’entreprises » permet aux repreneurs et aux cédants d’entreprises de se retrouver et le moteur de recherche « entreprises actives dans les énergies renouvelables » permet de recenser et de rechercher les entreprises actives dans le domaine et/ou qui portent le label de qualité Energie fir d’Zukunft. L’une des nouveautés majeures du nouveau portail est sans aucun doute la possibilité pour l’internaute de naviguer dans le catalogue des formations proposées par la Chambre des Métiers. Il pourra consulter toute l’offre de cours techniques et de gestion et obtenir ainsi un aperçu détaillé de chaque cours. En fonction de son objectif, le visiteur pourra consulter son programme et ses contenus, les groupes cibles, les dates, horaires, lieux etc. et procéder ainsi à son inscription en ligne. Constamment actualisé, le catalogue des cours de formation continue permet de consulter et de s’inscrire à pas moins de 300 formations. Par ailleurs, la médiathèque regroupe tous les documents, vidéos ou galeries photos que la Chambre des Métiers souhaite mettre à disposition de ses visiteurs. Les avis rendus au sujet des règlements et projets de loi, une des principales missions de la Chambre des Métiers, sont aussi directement consultables en ligne. Grâce à ce nouveau portail, la Chambre des Métiers permet un contact plus direct et aisé avec ses publics cibles. Les utilisateurs peuvent faire usage de la fonction de partage des contenus et placer ainsi des liens sur leurs comptes Facebook et Twitter. Afin de rester informé en temps réel, il est également possible de s’abonner à un flux RSS, et bien sûr à la newsletter mensuelle qui a également été totalement revue et relookée. Le nouveau portail qui a été conçu de façon extensible et modulable pour accompagner les tendances du web d’aujourd’hui et de demain et devrait recevoir de nouvelles fonctionnalités supplémentaires à moyen et long terme.
  Haut de page