Contenu actualisé il y a 1 semaines

Aides aux entreprises

Aides aux entreprises

La complexité et le nombre croissant des aides existantes au Grand-Duché du Luxembourg ont motivé la Chambre des Métiers à mettre à disposition des chefs d’entreprises, ainsi que des créateurs d’entreprises, un outil qui leur permet d’avoir une vue d’ensemble sur toutes aides qui peuvent leur être attribuées.

En effet, la Chambre des Métiers entend compléter son assistance en facilitant autant que possible la tâche aux employeurs du secteur artisanal. Grâce à cet outil, le chef d’entreprise et le créateur d’entreprise trouveront ainsi plus facilement les aides auxquelles ils peuvent avoir droit, ainsi que toutes les conditions à remplir et toutes les démarches à accomplir afin de pouvoir en bénéficier.

Cette rubrique constitue ainsi un outil précieux permettant aux chefs d’entreprises et aux créateurs d’entreprises de s’informer immédiatement sans passer par des recherches parfois fastidieuses, et ainsi, envoyer et compléter leur demande au plus vite.


"Coup de pouce" DE LA FUSE >>

Soutenir des petits projets d’entreprises qui n’ont pas accès aux canaux de financement classiques.


AIDE A LA CREATION/REPRISE D’ENTREPRISE POUR DEMANDEUR D’EMPLOI >>

Faciliter le retour à l'emploi des personnes particulièrement difficiles à placer par le biais d’une création / reprise d’entreprise.


AIDE A LA PROMOTION DE L’APPRENTISSAGE >>

Faire bénéficier l’employeur formateur qui engage un(e) apprenti(e) sur la base d'un contrat d'apprentissage, d’une aide à la promotion de l’apprentissage et récupérer une partie des charges sociales.


AIDES A L'EXPORTATION - COPEL >>

Soutiens financiers à l’exportation relatifs aux frais de promotion, d’exposition et de formation à l’exportation.


CAUTIONNEMENT DE LA PART DE LA MUTUALITE DES PME >>

Cautionner des crédits dans le cadre d'un projet d'investissement, de création ou de reprise d'entreprise.
Package créateur d’entreprise comprenant le cautionnement et la mise en place de garanties pour couvrir les besoins financiers lors d’une création d’entreprise.


COFINANCEMENT DE LA FORMATION D’ENTREPRISE >>

Soutenir financièrement les entreprises pour leur investissement en formation professionnelle continue, c’est-à-dire, toute action de formation réalisée en étroite liaison avec les activités de l’entreprise et visant l’adaptation, le recyclage ou la promotion du salarié.


COMPLEMENT D’INDEMNITE DANS LE CADRE DE L’APPRENTISSAGE POUR ADULTES >>

Permettre à l’employeur formateur qui engage un(e) apprenti(e) adulte et paie le salaire social minimum pour travailleurs non qualifiés, de bénéficier d’un remboursement du complément d’indemnité.


CONGE INDIVIDUEL DE FORMATION >>

Permettre de participer à des formations, de se préparer à des examens, de rédiger des mémoires ou d’accomplir tout autre travail en relation avec une formation éligible.


CONGE JEUNESSE >>

Permettre de préparer des brevets d’aide-animateur ou d’animateur et de suivre des activités éducatives et des formations.


CONGE LINGUISITIQUE >>

Apprendre ou perfectionner sa connaissance de la langue luxembourgeoise.


CONTRAT D’INITIATION A L’EMPLOI (CIE) >>

Permettre à l’employeur qui engage des jeunes demandeurs d’emploi inscrits à l’ADEM sous un contrat CIE de récupérer une partie des indemnités salariales, ainsi que l’intégralité de la part patronale des charges sociales.


CREDIT D’EQUIPEMENT DE LA SNCI >>

Financer des actifs corporels et incorporels amortissables ainsi que des terrains, servant exclusivement à des fins professionnelles, les parties d'immeubles servant à des usages non professionnels, le matériel roulant ainsi que les stocks de matières premières ou de produits finis sont exclus.


PRET DE CREATION DE LA SNCI >>

Cofinancer les dépenses corporelles et incorporelles nécessaires à la réalisation du plan d’affaires présenté par des PME (petites et moyennes entreprises) nouvellement créées (les terrains, les immeubles ou parties d’immeubles à usage exclusivement professionnel, l’outillage professionnel, les licences de fabrication, de production ou de vente, les logiciels, les frais de premier établissement, le fonds de roulement, les stocks, etc.)


PRETS A MOYEN ET A LONG TERME DE LA SNCI >>

Financer des actifs corporels et incorporels amortissables ainsi que des terrains servant exclusivement à des fins professionnelles.


REGIME D’AIDE A L’INVESTISSEMENT POUR PME - REGIME GENERAL >>

Promouvoir la création, la reprise, l’extension, la reconversion, la modernisation et la rationalisation des petites et moyennes entreprises (PME) artisanales ou commerciales (corporelles – équipements, infrastructures, matériel - et incorporelles - transfert de technologie, acquisition de brevets, de licences, acquisition de savoir-faire ou de connaissances non-brevetées).


SUBSIDES POUR L’AMELIORATION DE L’INTEGRATION DES ETRANGERS >>

Permettre à l’entreprise de récupérer une partie des frais liés à l’apprentissage de la langue luxembourgeoise de ses salariés.


  Haut de page