Les lauréats de l’Artisanat mis à l’honneur

Mon entreprise Publié le 08 décembre 2017 , par Chambre des Métiers Retour
Sébastien DETTI « Prix Rotary du Meilleur Apprenti 2017 »

En présence de Monsieur Fernand ETGEN, Ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des Consommateurs ainsi que de nombreuses personnalités s’est déroulée jeudi, le 7 décembre 2017, la remise solennelle des diplômes et certificats de fin d’apprentissage 2017 dans le secteur de l’Artisanat. Au courant de la cérémonie organisée conjointement par la Chambre des Métiers et la Chambre des salariés, ont également été décernés deux prix prestigieux : le « Prix de la Meilleure Entreprise Formatrice 2017 » et le « Prix Rotary du Meilleur Apprenti 2017 ».

 

417 apprenants ont terminé avec succès en 2017 leur formation professionnelle dans l’Artisanat. Lors d’une cérémonie solennelle qui vient d’avoir lieu dans le cadre du Conservatoire de la Ville de Luxembourg, Monsieur Fernand ETGEN, Ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des Consommateurs, Monsieur Nico BIEVER, Vice-Président de la Chambre des Métiers et Madame Denise STEINHÄUSER, Membre du Comité de la Chambre des salariés ont remis les certificats et diplômes de fin d’apprentissage dans l’Artisanat à chacun des lauréats de la promotion 2017.

La cérémonie solennelle a également prêté le cadre à la remise de deux prix d’honneur : le « Prix de la Meilleure Entreprise Formatrice 2017 » et le « Prix Rotary du Meilleur Apprenti 2017 ». Ces deux prix sont décernés respectivement à une entreprise et à un apprenti pour leur engagement exemplaire dans la formation professionnelle.

Le « Prix de la Meilleure Entreprise Formatrice » remonte à une initiative commune de la Chambre des Métiers, de la Chambre des salariés et du Ministère de l’Education nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse. Ce prix a pour objectif de mettre au-devant de la scène une entreprise luxembourgeoise pour sa politique dans le domaine de l’apprentissage tout au long de la vie ou « lifelong learning ». Le « Prix de la Meilleure Entreprise Formatrice 2017 » a été décerné à l’entreprise DE BUEDEMLEËR S.à.r.l., représentée par Monsieur Ben JUNGERS. Pour opérer son choix, le jury s’est appuyé sur plusieurs critères de sélection : engagement de l’entreprise dans la formation initiale par la mise à disposition de postes d’apprentissage et par la formation d’apprentis, formation systématique des dirigeants ainsi que des collaborateurs, participation aux cours de formation continue et notamment au cours de « Tuteur en Entreprise ».

Depuis déjà plus de vingt ans, le « Prix Rotary du Meilleur Apprenti », parrainé par le Rotary Club Esch Bassin Minier, récompense un apprenti, résident ou frontalier, pour son engagement et ses résultats exceptionnels dans le cadre de l’apprentissage d’un métier artisanal effectué soit au Luxembourg, soit dans la Grande Région dans le cadre d’un apprentissage transfrontalier. Le choix du jury pour le « Prix Rotary du Meilleur Apprenti 2017 » est tombé sur Monsieur Sébastien DETTI résidant à Rehon en France.

Monsieur Sébastien DETTI a opté pour le métier d’installateur chauffage-sanitaire qu’il a appris, pour ce qui concerne le volet formation patronale, auprès de l’entreprise A+P KIEFFER OMNITEC S.à.r.l. et, pour ce qui concerne le volet formation scolaire, auprès du LYCEE TECHNIQUE DU CENTRE. Pendant toute sa formation qui s’est étendue sur trois années, il s’est distingué à la fois par son intérêt pour le métier, son goût pour le travail manuel et ses excellents résultats. Grâce à l’engagement de ses formateurs à la fois en milieu professionnel et en milieu scolaire et grâce à son talent et à sa persévérance, il a réalisé un parcours exceptionnel qui l’a placé parmi les tout meilleurs de sa promotion.

Dans leurs interventions, les différents orateurs ont souligné la place centrale de l’Artisanat dans l’économie et dans la société nationale. Ils ont mis en avant ses principaux atouts : rôle de moteur en matière d’emploi et de formation, diversité des métiers et opportunités de carrière ainsi que stabilité du secteur et implantation régionale et locale des entreprises.

S’adressant directement aux lauréats, ils les ont vivement félicités tant pour leur motivation et leur détermination que pour leur réussite. Ils les ont invités à poursuivre sans relâche dans leurs efforts de formation, notamment en s’inscrivant sans délais aux cours de formation continue ou aux cours préparatoires au Brevet de Maîtrise.

Dans son allocution, Monsieur Nico BIEVER a insisté plus particulièrement sur l’importance grandissante de la Grand-Région dans le domaine de l’éducation et de la formation. Après avoir rappelé que tant le marché des produits et des services que le marché de l’emploi se sont déjà progressivement déplacés du plan national vers le plan « grand-régional », il a tenu à affirmer que le prochain marché à se régionaliser allait être celui des systèmes et des offreurs de formation.

Selon Monsieur BIEVER, le secteur de l’Artisanat voit cette évolution d’un bon œil. Dans ce contexte, il a fait allusion aux deux conventions entre d’une part le G.-D. de Luxembourg et, d’autre part, respectivement la Région Grand Est et le Bundesland Rheinland-Pfalz ainsi que la convention entre la Chambre des Métiers du G.-D. de Luxembourg et la Handwerkskammer Trier. Toutes ces initiatives devraient permettre d’élargir l’éventail des formations accessibles et d’améliorer les chances de carrière et de perspectives professionnelles des jeunes.

Dans son allocution, Mme Denise STEINHÄUSER a mis l’accent sur la collaboration entre la Chambre des salariés et la Chambre des Métiers dans le but de promouvoir la formation professionnelle. Elle a souligné l’importance d’une meilleure orientation professionnelle des jeunes afin de réduire le décrochage scolaire et a mis en avant dans ce contexte le basic-check, l’outil d’orientation sous forme de test mis à disposition gratuitement aux jeunes conjointement par la CSL et la CdM. Au même titre, elle a pointé l’importance d’un encadrement plus personnalisé, à la fois des apprentis et des entreprises en matière de formation professionnelle. Elle a insisté sur la qualité des programmes de formation, qui doivent permettre de répondre aux défis d’aujourd’hui et de demain et a lancé l’idée d’intégrer l’ECDL, le passeport européen des compétences informatiques, dans certaines formations professionnelles de l’Artisanat. Mme STEINHÄUSER a également accueilli favorablement, au nom de la CSL, le développement des coopérations en matière de formation professionnelle dans la Grande Région.

 


Luxembourg, le 8 décembre 2017
Communiqué par la Chambre des Métiers

 

Photographie : Sébastien DETTI « Prix Rotary du Meilleur Apprenti 2017 »

  Haut de page