Remise des Brevets de Maîtrise et de la Promotion du Travail dans l’Artisanat - La promotion 2017 à l’honneur

Remise du Brevet de Maîtrise - Promotion 2017

Dimanche, le 13 mai 2018 s’est déroulée dans le cadre festif du Grand Théâtre de la Ville de Luxembourg, la remise traditionnelle des Brevets de Maîtrise et de la Promotion du Travail dans l’Artisanat, promotion 2017. Lors de la cérémonie solennelle, pas moins de 196 lauréats ont été mis à l’honneur : 88 candidats se sont vus décerner le Brevet de Maîtrise, 121 candidats ont reçu la Promotion du Travail, dont 13 lauréats du Brevet de Maîtrise.

Comme il est de tradition, de nombreux invités ont tenu à assister à la cérémonie de remise des Brevets de Maîtrise et de la Promotion du Travail présidée par S.A.R. le Grand-Duc héritier. Etaient parmi les présents, Madame Simone BEISSEL, Vice-Présidente de la Chambre des Députés, Monsieur Claude MEISCH, Ministre de l’Education nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse et Monsieur Nicolas SCHMIT, Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire. En tout, pas moins de 600 personnalités issues du monde politique, économique et social ont tenu à honorer de leur présence les lauréats de la promotion 2017.

Le Brevet de Maîtrise est la formation phare de l’Artisanat qui permet à ce secteur de se différentier par rapport à tous les autres secteurs de l’économie nationale. Grâce à son caractère polyvalent liant les aspects de gestion d’entreprise, de technologie et de pédagogie appliquée, le Brevet de Maîtrise fournit les compétences nécessaires pour créer sa propre entreprise ou pour occuper un poste à responsabilités dans une entreprise existante ainsi que pour transmettre son savoir à la prochaine génération en formant des apprentis. Actuellement, le Brevet de Maîtrise fait l’objet d’une réforme en profondeur. Il est également prévu de le placer sur l’échiquier des formations supérieures offertes au Luxembourg. L’objectif poursuivi par les responsables de l’Artisanat est clairement affiché : augmenter l’attractivité du Brevet de Maîtrise en facilitant l’accès aux candidats qui n’ont pas suivi la voie traditionnelle via l’apprentissage professionnel et en recherchant l’ouverture vers les études supérieures.

La Promotion du Travail est délivrée aux détenteurs du Brevet de Maîtrise, du Diplôme d’aptitude professionnelle (DAP), du Certificat de capacité professionnelle (CCP) et du Diplôme de technicien (DT) qui ont fait preuve d’un engagement exemplaire qui leur a permis d’obtenir des résultats qui se situent au-dessus de la norme nationale.

Les lauréats du Brevet de Maîtrise et les lauréats de la Promotion du Travail sont les témoins visibles des efforts de formation inlassablement produits par l’Artisanat qui par ce biais entend assurer la qualité des produits et des services, la performance et la compétitivité des entreprises et la pérennité du secteur. Tous ensembles, ils sont la fierté et ils représentent l’avenir de la « 1ère Entreprise » du Luxembourg, avec plus de 7300 entreprises et plus de 91.000 personnes occupées.

Lors de la cérémonie, S.A.R. le Grand-Duc héritier a tenu à s’adresser directement aux lauréats leur délivrant un message Personnel de sympathie et de respect. Le message de S.A.R. le Grand-Duc héritier constituait un des moments forts de la matinée et restera sans aucun doute gravée pour longtemps dans les mémoires des lauréats.

Dans son allocution, Monsieur Tom OBERWEIS, Président de la Chambre des Métiers a tout d’abord tenu à remercier S.A.R. le Grand-Duc héritier pour sa présence à la manifestation et pour son soutien prononcé au secteur de l’Artisanat. Il a également relevé le projet « De Mains de Maîtres » qu’il a qualifié de stratégique pour l’Artisanat et qui a été initié conjointement par LL.AA.RR. le Grand-Duc héritier et la Grande-Duchesse héritière.

Le Président OBERWEIS a ensuite félicité les lauréats à la fois pour leurs efforts et pour leur réussite exemplaires avant de leur lancer un grand MERCI et un grand BRAVO au nom de tout l’auditoire !

Monsieur OBERWEIS a profité de l’occasion pour se pencher sur les défis devant lesquels se trouvera l’Artisanat dans les années à venir, le maître mot étant sans doute celui de la digitalisation. Pour lui, la digitalisation est certes une réalité mais pas pour autant une fatalité. La digitalisation aurait même le potentiel d’augmenter l’attractivité de l’Artisanat le rendant encore plus intéressant pour les jeunes.

Selon Tom OBERWEIS, il importe de ne pas assister à la digitalisation en tant que simple spectateur mais de s’en emparer et de l’organiser de manière proactive. Pour affronter les temps à venir, il ne suffira plus de s’appuyer sur une main-d’œuvre formée à l’étranger et importée au Luxembourg ; des efforts substantiels devront impérativement être déployés au niveau national. Une importance primordiale revient dans ce contexte à l’éducation et à la formation où des progrès considérables ont été réalisés au courant des dernières décennies et où il s’agit de persévérer dans l’élan de réforme et de modernisation. Pour ce qui est plus précisément de la formation professionnelle et de la formation dans l’Artisanat, il importe de créer un système « en escalier » permettant aux jeunes qui optent pour un métier technico-manuel de poursuivre une véritable carrière à la fois scolaire et professionnelle.

Pour conclure, Tom OBERWEIS a souligné que pour arriver à des solutions intelligentes et durables en matière de politique d’éducation et de formation, le prix à payer est celui du consensus. Pour y arriver, les responsables politiques disposent dans l’Artisanat d’un partenaire efficace et fiable !

Galerie photos

Photobox

Visonner la Vidéo "Le talent est entre vos mains"

  Haut de page