« La digitalisation n’est pas une option, elle est une réalité ! »

Mon entreprise Publié le 08 juin 2018 , par Yann Hellers Retour
copyright-photo-Marie-De-Decker--00002

La troisième édition de la Journée eHandwierk à la Chambre des Métiers fut un franc succès, comptant plus de 130 participants et exposants. Le focus de cette journée a été mis sur la mise en œuvre pratique de la numérisation en entreprise, et ce via trois événements : un parcours virtuel à travers une entreprise digitale, un Salon de l’Artisanat numérique présentant les nouvelles technologies, et une conférence sur l’Artisanat 4.0, avec la participation de Monsieur Xavier Bettel, Premier Ministre et Ministre des Communications et des Médias.

Parcours numérique

À travers un parcours immersif, présentant de façon interactive les bénéfices de la digitalisation, plus que 100 participants ont pu découvrir la réalité d’une entreprise numérique. Plusieurs stands avec des thématiques différentes ont permis aux participants de découvrir, entre autres, comment profiter des technologies de reconnaissance de documents pour éviter les saisies manuelles ou comment intervenir à distance pour dépanner les clients par des lunettes connectées.

eHandwierk  

Salon de l’Artisanat Numérique

Lors d’une petite foire, des experts du numérique ont présenté des outils de travail collaboratif (LIST) et des outils d’immersion virtuelle (IFSB). Sur le stand de Luxinnovation, les participants ont pu s’informer sur le programme Fit4Digital et avaient l’opportunité de faire connaissance des consultants agrées du programme. Le Service eHandwierk de la Chambre des Métiers a présenté son nouvel autodiagnostic en ligne gratuit pour évaluer la performance digitale d’une entreprise (https://www.cdm.lu/entreprise/ehandwierk/debuter-dans-le-digital/digicheck) et les experts du Contact Entreprise et du Service juridique ont répondu à toutes les questions sur les aides à l’investissement et la protection des données.

Conférence «Artisanat 4.0 Entre manque de main d’œuvre qualifiée et digitalisation»

Après des mots introductifs par le Président de la Chambre des Métiers, Tom Oberweis, Monsieur Xavier Bettel, Premier Ministre et Ministre des Communications et des Médias a souligné que « la digitalisation n’est ni une option, ni un choix. C’est la réalité et en même temps une opportunité que les entreprises luxembourgeoises doivent saisir à tout prix. »

Xavier Bettel  

Monsieur Jörg Mosler, artisan et auteur allemand reconnu, a ensuite délivré une keynote motivant sur le rôle de la digitalisation dans le recrutement de main-d’œuvre qualifiée. « Pour le secteur de l'Artisanat, le plus important est de générer de l’attention auprès des clients et des collaborateurs potentiels » explique Jörg Mosler. « La numérisation peut aider à cet égard, étant donné que les possibilités pour se faire connaître sur Internet sont gigantesques, » rajoute-t-il.  Suite à quelques astuces et conseils pour augmenter la visibilité d’une entreprise sur Internet, l’auteur allemand souligne que « les gens aiment des histoires qui les touchent émotionnellement » et conclut ensuite avec grande conviction que « l’Artisanat est tellement beau et intéressant ! N’hésitez donc pas à montrer aux clients votre passion du métier ainsi que celle de vos collaborateurs. »

La conférence était complétée par une table-ronde d’artisans luxembourgeois ayant amorcé la transformation digitale de leur entreprise. « L’Artisanat doit continuer à investir dans l'innovation » souligne Alois Annen, directeur d'Annen Plus S.A. Une approche similaire a été adoptée par Alain Wildanger de Genista S.à r.l, qui s’est engagé dans la digitalisation des processus internes de la société depuis plusieurs années déjà. « La digitalisation a permis de soulager la charge administrative nos employés de bureau, d'augmenter l'autonomie de nos collaborateurs sur le terrain et d’offrir un meilleur service à nos clients. » explique-t-il. Alexa Ballmann, chef de son propre institut de beauté, note cependant qu’il est important de travailler avec des experts et des programmes flexibles pour déployer tout le potentiel de la digitalisation. Alain Kutten, d’autre part, profite de la numérisation pour augmenter sa visibilité auprès de ses clients et prospects, notamment à travers des réseaux sociaux. « Un jour, une de mes publications sur Facebook a pu atteindre plus que 130.000 vues » explique-t-il.

En suivant ce lien, vous pouvez revire la conférence «Artisanat 4.0 : Entre manque de main d’œuvre qualifiée et digitalisation» dans son intégralité

Galerie photos de la journée eHandwierk

 

Personnes de contact

Service eHandwierk

Carmen Kieffer, Tél.: 42 67 67 – 306

Yann Hellers, Tél.: 42 67 67 – 305

 

  Haut de page