Gestion des risques en entreprise

Mon entreprise Publié le 28 octobre 2018 Retour
DSC 0952

Une machine critique peut tomber en panne, un ou même plusieurs ouvriers peuvent tomber malades le même jour, le seul camion avec grue peut avoir un accident, la neige peut vous empêcher de travailler, … il y a de nombreux exemples de risques pour chaque entreprise. Il est impossible d’éliminer tous ces risques mais l’essentiel est de les anticiper et de prendre les précautions nécessaires pour les minimiser et/ou les gérer s’ils se produisent.

 

C’est pour cette raison que le Club Innovation de la Chambre des Métiers, organisé en collaboration avec Luxinnovation et le Enterprise Europe Network, s’est penché sur le sujet important de la gestion des risques en entreprise.

Mme Duchesne de KINUA a illustré le processus collaboratif qui permet à une entreprise de mettre en place un registre des risques :

  • Identification des étapes du processus de l’entreprise ;
  • Identification les risques pour chaque étape - quelles en sont les causes et quelles en sont les conséquences ?
  • Evaluation des risques - les risques doivent être évalués selon leur impact, leur exposition, leur criticité, etc.
  • Concentration sur les risques les plus importants - au début, l’entreprise peut se concentrer sur les dix ou vingt plus « gros » risques.
  • Définition du traitement des risques et mise en place d’un « plan B » à quelles mesures sont à prendre pour réduire voire éviter l’impact de ces risques, qui en est le responsable, quel délai doit être respecté, quels sont les risques résiduels, …

A noter que ce registre des risques est un document vivant qui doit être revu et adapté régulièrement.

Pour illustrer les propos de Madame Duchesne, deux entrepreneurs ont fait part de leurs expériences avec la gestion des risques en entreprise. Pour illustrer les mesures de gestion des risques mises en place au sein du Group ALIPA, Madame Détaille, administrateur délégué du groupe, a identifié les cinq risques principaux auxquels l’entreprise doit faire face :

  • les clients qui ne payent pas,
  • la rupture en approvisionnement,
  • le crash informatique,
  • la pénurie de personnel qualifié
  • la contrefaçon.

Tout comme Madame Détaille, Monsieur Becherel de TRALUX a également souligné l’importance de la culture de l’entreprise dans la bonne gestion des risques. Il a montré des exemples d’actions déployées au sein de Tralux pour faire face au risque de production, au risque sécurité ainsi qu’au risque d’atteinte à l’image de l’entreprise, notamment à travers une planification très détaillée et l’implication des collaborateurs de l’entreprise et de ses clients.

Arnaud Duban de LUXINNOVATION a ensuite présenté le programme Fit4Innovation, qui vise à soutenir les PME luxembourgeoises dans leurs démarches innovantes. Vous pouvez vous informer davantage sur ce programme ici.

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez recevoir plus d’informations sur la gestion des risques ou le Club Innovation.

 

Personne de contact
Anne Majerus
Tél. : (+352) 42 67 67 – 282,

  Haut de page