Contenu actualisé le 14.11.2017

SUBVENTIONS EN CAPITAL OU EN INTERETS DESTINEES AU CAMPING

Investissement, Tourisme

Objet

Encourager les investissements ayant pour but la modernisation ou la rationalisation d’infrastructures de camping, l’assainissement d’établissements existants, l’utilisation rationnelle des ressources naturelles ou l’intégration dans l’environnement naturel d’une infrastructure de camping légalement établie et sainement gérée.

Bénéficiaires

  • Les personnes privées, les communes, les syndicats de communes, les syndicats d’initiative et les autres asbl œuvrant en faveur du tourisme qui procèdent à la création de nouveaux campings,
     
  • Les propriétaires ou exploitants de campings existants qui investissent pour :
     
  • moderniser ou rationnaliser leur établissement (par exemple, la construction ou la modernisation d'équipements sanitaires ou de loisir),
  • favoriser l’utilisation rationnelle des ressources naturelles ou l’intégration d’un camping dans l’environnement naturel,
  • procéder à l’extension de campings existants,
     
  • Les propriétaires ou exploitants de campings qui :
     
  • mettent en œuvre des programmes de certification de la qualité de service, reconnus par le Ministre du Tourisme et sanctionnés par l’attribution d’un label,
  • participent à une foire ou exposition à caractère touristique pour les coûts supplémentaires résultant de la location, la mise en place et la gestion d’un stand, à condition que le propriétaire ou exploitant :
     
  • ait bénéficié de subventions pour les raisons évoquées précédemment au cours des trois années précédant la participation aux foires et expositions touristiques,
  • utilise cette participation aux foires et expositions pour promouvoir l’établissement subventionné,
  • participe à des foires et expositions complémentaires au calendrier annuel des foires et salon touristiques proposé par les instances nationales de promotion touristique.

Conditions

Pour bénéficier de ces subventions, les investissements doivent répondre à un intérêt économique général.

Montant

Dans tous les cas, au moins 75% des emplacements du camping doivent être réservés au tourisme de passage, si le taux de ces emplacements est inférieur à 75%, le montant retenu pour le calcul des subventions sera proportionnel à ce taux, sans que celui-ci ne puisse être inférieur à 50%.

Parmi ces 75%, 25% maximum des emplacements peuvent être destinés à l'hébergement locatif.

L'exploitant peut échelonner sur plusieurs années l'accomplissement de ces conditions suivant un plan à introduire avec la demande de subvention. Le versement de la subvention sera ainsi échelonné en fonction de la réalisation de ce plan.

Les propriétaires ou exploitants de campings de catégories II et III ne peuvent bénéficier de subventions que si leur camping, après réalisation des travaux, est au moins conforme aux normes établies pour les campings de catégorie I.
La création de terrains de camping ne peut être subventionnée que si le nouveau camping répond aux normes établies pour les campings de catégorie I.

Délais

Pour tout projet dépassant 43.250 €, la demande d’aide est à présenter obligatoirement avant le commencement des investissements.

Autorités compétentes et liens utiles

Ministère de l'Economie - Département des Classes moyennes (PME)

http://www.mcm.public.lu/fr/

 

<< Retour à la liste des aides
  Haut de page