Jour férié et jour de congé supplémentaires : L’Artisanat demande le retrait du projet de loi

Chambre des Métiers

Publié le 07.02.2019

Le projet de loi qui entrera en vigueur rétroactivement au 1er janvier 2019 vise à mettre en œuvre deux éléments de l’Accord de coalition 2018-2023 à savoir l’augmentation du congé légal payé minimum de 25 jours à 26 jours par année et l’instauration de la journée du 9 mai (Journée de l’Europe) comme nouveau jour férié légal.

Jour férié et jour de congé supplémentaires :  L’Artisanat demande le retrait du projet de loi