CORONAVIRUS : QUELS CONSEILS POUR LES EMPLOYEURS ?

Mon entreprise Chambre des Métiers Publié le 05.03.2020

cdm

Eu égard à la propagation du coronavirus COVID-19 en Europe, il est conseillé aux employeurs d’informer leurs salariés, par voie d’affichage sur le lieu de travail, des précautions à prendre à titre préventif, et de la procédure à suivre si un salarié s’estime infecté.

Par cette information, l’employeur permet de limiter le risque de propagation dudit virus et répond aussi à son obligation d’assurer la sécurité et la santé de ses salariés dans le cadre de leur travail.

La maladie identifiée en janvier 2020 en Chine provient d’un nouveau Coronavirus, qui a été nommée COVID-19 par l’Organisation mondiale de la Santé. Les Coronavirus sont une grande famille de virus, qui provoquent des maladies allant d’un simple rhume à des pathologies plus sévères.

Les symptômes de cette maladie sont la fièvre ou la sensation de fièvre et des signes de difficultés respiratoires de type toux ou essoufflement.

Avec un premier cas d’infection au coronavirus confirmé par les autorités nationales en date du samedi 29 février 2020, la situation sanitaire au Luxembourg a changé : le risque doit être pris au sérieux sans toutefois créer de panique injustifiée.

Les mesures préventives

Il est conseillé aux employeurs d’informer leurs salariés des gestes élémentaires de précaution aux fins de limiter au maximum les risques de transmission :

  • se laver les mains très régulièrement ;
  • tousser ou éternuer dans son coude ;
  • éviter autant que possible de toucher son visage ;
  • saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades ;
  • utiliser des mouchoirs à usage unique.

A ce jour, ces quelques gestes barrières sont à communiquer aux salariés comme des bonnes pratiques en entreprise car ils constituent le meilleur moyen de freiner la transmission de ce virus.

A noter qu’il n’est pas nécessaire de porter un masque si on n’est pas malade.

La procédure si un salarié s’estime porteur du coronavirus

Une Hotline a été mise en place par le gouvernement : si un salarié s’estime porteur dudit virus, il doit contacter immédiatement le numéro suivant : 8002 8080.

Son cas sera alors pris en charge par le Service national des maladies infectieuses au Centre hospitalier de Luxembourg (CHL). Un examen biologique spécifique est nécessaire à la confirmation de l’infection au 2019-nCoV. Cet examen est réalisé au Laboratoire national de santé (LNS).

L’Inspection sanitaire au Luxembourg peut délivrer un certificat médical, permettant la prise en charge du salarié par la Sécurité sociale.

Le salarié ne doit pas se rendre chez son médecin traitant ou aux urgences pour éviter toute potentielle transmission.

Le salarié doit rester chez lui à titre préventif le temps de clarifier son état de santé, et éviter les contacts avec d’autres personnes (lieux publics tels supermarchés, cinémas, transports en commun…).

Il existe des mesures de soutien aux entreprises

Si une entreprise doit faire face à un ralentissement de son activité, elle peut avoir accès à différentes aides, en particulier :

  1. des aides pour les investissements en matière d’hygiène ;
  2. un chômage partiel pour les salariés qui ne sont pas en incapacité de travail si l’entreprise prouve qu’elle ne peut plus fonctionner normalement en raison du Coronavirus.

Il faut souligner que la procédure d’octroi du chômage partiel a été adaptée par le gouvernement pour répondre à de telles demandes.

 

Pour plus d’informations

Vous trouverez toutes les informations concernant les questions en droit du travail, les mesures de soutien avec les liens utiles, et aussi concernant l’évolution de ce virus au Grand-Duché, le site du Ministère de la Santé.

 

Contact