Depuis la deuxième quinzaine de juillet 2020, le hashtag #makersofluxembourg est présent sur tous les réseaux sociaux.

Chambre des Métiers Publié le 15.09.2020

cdm

Derrière ce concept se cache une campagne festive et haute en couleurs dédiée aux ressortissants de l’Artisanat, à l’initiative de la Chambre des Métiers. Le label « Made in Luxembourg » réunit sous ses ailes de vrais professionnels aux parcours variés.

« Notre objectif est de constituer une communauté « Made in Luxembourg » qui permette à ses membres de bénéficier d’une meilleure visibilité. Nous voulons ainsi favoriser l’achat de produits et services locaux et mettre en avant la diversité de l’artisanat luxembourgeois », explique Tom Wirion, Directeur général de la Chambre des Métiers.  « Plutôt que de créer un énième label d’achat local, nous avons décidé de mettre à contribution le label reconnu « Made in Luxembourg » pour attirer l'attention sur le travail de nos artisans et renforcer le secteur de l’artisanat luxembourgeois ».

« Avec le lancement de notre campagne sur les réseaux sociaux, nous invitons toutes les entreprises artisanales labellisées « Made in Luxembourg » à présenter leur parcours, leur équipe ainsi que les produits et services proposés. Aux entreprises d’alimenter la plateforme mise à leur disposition en y ajoutant des contenus spécifiques caractérisant leur appartenance au label « Made in Luxembourg ». En accueillant de plus en plus d’adhérents et de followers, le projet atteint un niveau de visibilité qu’il est rare d’égaler à l’échelle individuelle de l’entreprise. Sur le site www.makersofluxembourg.lu, les entreprises artisanales intéressées trouveront des renseignements détaillés sur la campagne ainsi que des conseils utiles quant aux modalités de participation. L’attraction du moment est le générateur d’images », précise Elke Hartmann, responsable projet de « Made in Luxembourg » à la Chambre des Métiers.

 

« Cette campagne nous permet de faire d’une pierre deux coups : nous utilisons un label déjà reconnu pour découvrir, mettre en avant et renforcer le secteur de l’artisanat et nous sensibilisons dans le même temps les consommateurs à l’achat de produits locaux. Beaucoup ignorent le potentiel que le Luxembourg peut offrir et se tournent vers l’étranger. Pourtant le pays déborde de savoir-faire, de créativité et de diversité qui n'attendent qu’à être découverts et divulgués. Cette campagne marque le point de départ d’une stratégie à long terme et durable de soutien aux « Makers of Luxembourg ». Nous avons la tête pleine d’idées et nous prévoyons d’autres actions ».

 

Portée organique

Ces dernières années, 81 % des entreprises artisanales ont développé une présence en ligne, que ce soit sous la forme d’un site web professionnel (76 %) ou par la publication d’un profil sur les réseaux sociaux (51 %).* Elles ont pris conscience du caractère indispensable que revêtent les outils de communication numérique et savent qu’une présence médiatique leur permet de bénéficier d’un avantage concurrentiel majeur. Mais tout cela a un prix : chaque nouvelle action publicitaire coûte cher en termes d’argent et de temps. En cette année 2020, la situation économique du secteur n’est pas particulièrement florissante. Aussi la campagne #makersofluxembourg offre-t-elle aux entreprises la possibilité de prendre le train en marche et de porter le label. L’adhésion à cette campagne de grande envergure est pour eux un moyen d’asseoir leur visibilité.

 

Réalisé en coopération avec l’agence publicitaire 101 Studios (également titulaire du label et membre de la Chambre des Métiers), le projet a vu le jour en seulement six semaines. « La vitesse à laquelle ce projet a été mis sur pied est digne d’un exploit sportif, mais le jeu en valait la chandelle ! En l’espace de deux semaines, notre groupe privé Facebook #makersofluxembourg comptait déjà 50 membres. Pendant ce laps de temps, 20 entreprises se sont jointes à la campagne et ont créé leurs propres visuels grâce au générateur d’images. La page Facebook « Made in Luxembourg » a atteint plus de 700 likes et 55 entreprises artisanales séduites par le concept « Made in Luxembourg » ont déposé une demande d’obtention du label !», se réjouit Hanna Meyer, responsable marketing à la Chambre des Métiers. La campagne a d’ailleurs un impact sur l’ensemble du secteur de l’artisanat : « L’avantage de la communauté est qu’elle se renforce de l’intérieur. L’initiative prend de l’ampleur sous l’effet d’une mobilisation collective des entreprises. Le gain de visibilité dont jouit chacun des artisans et la forte notoriété du label sont tout autant de facteurs qui profitent finalement à l’ensemble du secteur », constate Hanna Meyer.

 

Jamais il n’a été aussi nécessaire de renforcer l’économie locale et d’inciter les Luxembourgeois à adapter leur comportement de consommation. À l’origine, le label « Made in Luxembourg » visait un meilleur étiquetage des produits luxembourgeois à l’étranger. Aujourd’hui, la notoriété reconnue dont jouit le label et l’image positive qu’il véhicule sont mises à profit pour mettre en valeur les produits et prestations de services des entreprises établies au Luxembourg et faciliter leur identification auprès des consommateurs. Créé il y a plus de 30 ans à l’initiative de la Chambre de Commerce et de la Chambre des Métiers, le label est un gage de fiabilité et de sécurité qui confère une place de premier plan à la dimension locale.

 

*Enquête réalisée par la Chambre des Métiers en 2019. 1 053 entreprises du secteur artisanal ont participé à cette enquête.