Stockage de données : serveurs internes ou cloud ?

Mon entreprise Publié le 05.11.2019
Stockage de données : serveurs internes ou cloud ?

Auf Deutsch de

Les entreprises demandent, collectent et sauvegardent de plus en plus de données pour garantir le bon déroulement de leur activité quotidienne. Les volumes de données toujours plus importants et la dépendance croissante envers leur accès mènent, évidemment, à se poser la question si les données de l’entreprise doivent être stockées en interne, sur un serveur interne, ou plutôt sur un cloud. Lors de la prise de cette décision, il est important que les entreprises comprennent les différences entre les deux options.

 

Qu’entend-on par serveur ?

Un serveur est un ordinateur puissant qui met ses ressources à disposition d’autres ordinateurs et logiciels pour qu’ils puissent accéder aux données par une connexion réseau locale.


Qu’entend-on par  cloud ?

Si les données et logiciels ne sont pas sauvegardés et installés localement sur un ordinateur qui appartient à l’entreprise, mais en externe, on parle d’« informatique en nuage » (anglais « Cloud Computing »). Ceci permet d’accéder à et de modifier des photos et données depuis presque partout, au moyen d’une connexion Internet.


Les différences entre le cloud et le serveur interne

 Cloud

Serveur interne

Opéré par un prestataire de services délocalisé

Utilise le matériel et les logiciels internes
Payement mensuel – abonnement à un service
Investissement initial pour l’achat du matériel, pas de frais récurrents
Géré par le prestataire de service
Géré par l’entreprise
L’espace de stockage est partagé avec d’autres utilisateurs
L’entreprise est responsable pour la protection des ressources de stockage et des données
Dans le cadre d’un abonnement, le logiciel est régulièrement mis à jour
Un expert informatique doit être consulté pour installer les mises à jour et résoudre des problèmes
Les données sont stockées en dehors des locaux de l’entreprise
Les données sensibles ne sortent pas de l’entreprise et ne sont pas transmises à des tiers
Nécessite une connexion internet

Est accessible sans connexion internet

 

LE SERVEUR


Avantages

  • Pas de coûts récurrents
  • Contrôle absolu sur les logiciels et mesures de sécurité
  • Contrôle total sur les données et leur traitement
  • Ne nécessite pas de connexion internet
  • Le développement de solutions sur mesure est possible

Inconvénients

  • Des investissements initiaux importants
  • Nécessite un entretien périodique des logiciels
  • Nécessite beaucoup de place et une sauvegarde externe
  • La sécurité des données est limitée aux ressources et compétences de l’entreprise
  • Les configurations doivent être effectuées par un expert informatique


A quoi faut-il faire attention ?

Avant d’acheter un serveur, il est important de déterminer ce que vous attendez de votre nouveau serveur. Combien et quelles applications doivent tourner sur le serveur ? Avez-vous besoin d’un serveur d’application, de stockage ou d’un serveur polyvalent ? Combien d’utilisateurs sont censés utiliser le serveur et quelle puissance doit-il avoir pour offrir un temps de réponse court ? Ainsi, il est inévitable de définir auparavant vos besoins en fonction de la taille, capacité, fiabilité et consommation électrique de votre nouveau serveur.

De plus, il est important que vous fassiez régulièrement des sauvegardes des données qui sont stockées sur votre serveur. Ceci vous permet d’éviter la perte de données en cas de défaut de matériel ou de cyberattaque. Pensez à consulter un expert avant l’achat. 



LE CLOUD


Avantages

  • Coûts récurrents, relativement faibles et transparents (modèle Pay-as-you-go)
  • Espace de stockage, fonctionnalités ou accès supplémentaires peuvent facilement être ajoutés
  • Haute disponibilité (99,999%) et continuité des services
  • Offre des services à valeur ajoutée sur la sécurité et les mises à jour à des niveaux d’investissement qu’une entreprise ne pourrait autrement pas se permettre
  • Les données sont accessibles à tout moment et depuis n’importe où
  • Aucun matériel informatique local n’est requis (puisque l’activité a lieu dans le centre informatique, l’équipement utilisé localement ne nécessite pas une puissance élevée)

Inconvénients

  • La conformité au règlement général de la protection des données n’est pas toujours assurée
  • Une connexion internet fiable et rapide est nécessaire
  • Même si les solutions cloud sont moins chères au début, les coûts peuvent augmenter rapidement
  • Dépendance par rapport aux fournisseurs de cloud (les entreprises n’ont plus d’influence sur les mises à jour)
  • Il s’agit de produits standardisés ; les ajustements et logiciels personnalisés sont problématiques
  • Il est difficile d’exporter des fichiers et, par conséquent, de changer de fournisseur


A quoi faut-il faire attention
?

Même si les services de stockage en ligne comme Dropbox, Google Drive et iCloud sont pratiques et peu coûteux, ils doivent être utilisés avec prudence. C’est pourquoi vous devez rigoureusement savoir où les données sont stockées, à quel cadre légal elles sont soumises et quelles conditions générales sont applicables.

Une solution cloud avec un niveau de sécurité « Tier II » ou « Tier III » suffit normalement pour des petites et moyennes entreprises.

Il est aussi important de s’informer au préalable sur les conditions de résiliation de votre contrat et la manière dont vous pouvez quitter l’opérateur cloud choisi et sous quelle forme il peut vous restituer vos données. Cela vous permet d’éviter de mauvaises surprises en cas de changement de fournisseur.

En outre, il est crucial que vous effectuiez régulièrement des sauvegardes supplémentaires (back-ups) des données que vous avez sauvegardées sur le cloud. C’est seulement ainsi que vous pourrez éviter la perte de toutes vos données en cas de cyberattaque ransomware. Lors d’une attaque ransomware, le virus peut accéder à votre cloud à travers votre ordinateur et donc également crypter toutes vos données enregistrées sur le cloud.

Il faut aussi noter que les coûts d’un cloud peuvent augmenter rapidement en fonction de son utilisation. Bien que les solutions cloud soient moins chères au début, lorsque votre utilisation du cloud augmente, les coûts peuvent vite dépasser ceux d’un serveur.


LE CLOUD HYBRIDE


Qu’entend-on par cloud hybride ?

Si une partie des données est sauvegardée sur des serveurs internes qui appartiennent à l’entreprise et l’autre partie sur une solution cloud, on parle d’un cloud hybride. Cette solution, qui offre plus de flexibilité, est très populaire parmi les entreprises et est utilisée par environ trois-quarts des entreprises.

Avantages

  • Offre la sécurité d‘un serveur interne et la flexibilité d’une solution cloud
  • Les données sensibles peuvent être sauvegardées en interne et les données qui nécessitent beaucoup d’espace de stockage ou de performance en externe
  • L’utilisation de programmes développés en interne est possible

Inconvénients

  • Les différents emplacements de stockage augmentent la complexité de l’infrastructure informatique et il devient plus difficile de garder une vue d'ensemble
  • Une gestion plus complexe


A quoi faut-il faire attention
?

Si vous utilisez une solution cloud hybride, il est important de connaître vos processus afin de définir les besoins en termes de sécurité et de fonctionnalités. Ceci vous permet de garder une vue d’ensemble et de savoir exactement où vos données sont sauvegardées et traitées.

De plus, il faut respecter les mêmes règles que dans l’usage exclusif d’une solution cloud. Si votre serveur local doit échanger avec votre solution cloud, vous devez vous assurez que les exigences de conformité et la politique de confidentialité sont respectées. Des interfaces sécurisées doivent être mises en place entre les deux.

 

En sachant que les solutions cloud sont une option économique pour les jeunes entreprises, on ne peut pas dire avec certitude quel moyen de gestion numérique des données sera le plus adapté. Par conséquent, chaque entreprise doit s’informer et évaluer quelle option répond au mieux à ses besoins.

Plus d'informations

Pour plus d'informations sur les différentes thématiques de la digitalisation, rendez-vous dans la section "Débutez dans le digital".

Vous avez des questions ? Vous souhaitez plus d'informations sur la digitalisation ?

Contactez nos conseillers eHandwierk :


 

Partager / Teilen

  Haut de page