Nouvelle formation sur la conception de maisons intelligentes

Ma formation continue Hands Up Publié le 14.01.2022

cdm

de

Allumer le chauffage, via une application, sur le chemin du retour à la maison, contrôler l’éclairage pour réaliser des économies d’énergies ou activer son système d’alarme depuis la plage : ce ne sont que quelques-unes des fonctionnalités d’un dit « Smart Home ».

Mais, selon Jorge De Oliveira, CEO de Smart Cube, le concept du « Smart Home » va beaucoup plus loin : « Ce n’est pas en appuyant sur un bouton pour monter ou descendre un volet, que l’on peut considérer la maison comme « smart ». C’est plutôt si, lors de fortes chaleurs en été, les volets se baissent automatiquement pour assombrir la maison. Ou si, en cas d’intrusion dans la maison, les lumières extérieures et intérieures commencent à clignoter ». Une maison intelligente et connectée ne se démarque donc pas seulement d’une maison conventionnelle par plus de confort, plus d’efficience énergétique et plus de sécurité, mais elle se caractérise aussi par une intervention très réduite de ses habitants ou utilisateurs.

« En principe, tous les composants techniques du bâtiment peuvent être automatisés », rajoute Jorge De Oliveira. La mise en réseau intelligente de tous les systèmes d’un bâtiment reflète l’évolution technologique, mais aussi l’évolution de la réalité sur les chantiers. De manière générale, on constate de plus en plus d’interfaces entre les domaines de la technique du bâtiment : l'électrotechnique, l'électronique de l'information et de la communication, et les installations de chauffage, de ventilations et sanitaires. Même si Jorge De Oliveira souligne qu’« à ce jour, il n’existe pas de technologie permettant de couvrir tous les besoins d’un bâtiment avec un seul système ».

Pendant la formation « Concevoir un Smart Home », qui s’étend sur trois matinées, les participants comprendront comment mettre en place un système automatisé avec des capteurs et actionneurs qui échangent des données via un support de transmission et un langage de communication commun. Par capteurs, on comprend entre autres des capteurs de température, des détecteurs de présence ou de mouvement ou des capteurs de CO2. C’est de cette manière, en intégrant un maximum de composants techniques qui utilisent le même protocole standard et les composants techniques restants via des interfaces, que l’on peut éviter des solutions isolées et que le bâtiment peut fonctionner intelligemment dans son ensemble. Le formateur expliquera aussi les différents protocoles de communication, comme le IP Protocol, le BacNet, le Dali, … et le plus grand standard mondial d’automatisation des bâtiments, le KNX et son utilisation.

La formation s’adresse aux chefs d’entreprise et cadres dirigeants ainsi qu’à tout artisan concerné par le domaine du génie technique du bâtiment, impliqués dans la planification et dans l’installation des systèmes techniques dans des immeubles d’habitations neufs ou rénovés, administratifs et commerciaux.

A l’issue de la formation, les participants pourront donc analyser la faisabilité de recourir à un Smart Home et comprendre les principaux composants techniques à y intégrer. Ils seront également capables de fournir un conseil avisé au client et de présenter une offre adaptée aux besoins de clients – aussi à travers la programmation du système. L’objectif étant de démocratiser le recours aux Smart Home, aussi dans les projets résidentiels, et de fournir des services réellement « intelligents » avec une centralisation de la commande de tous les systèmes techniques, une interface conviviale et une intervention très réduite de l’utilisateur.

La formation “Concevoir un Smart Home” comprend 3 matinées. La formation en langue française aura lieu le 31 janvier et le 1er et 7 février 2022 et la formation en langue luxembourgeoise/allemande aura lieu les 9, 10 et 11 mars 2022.

Vous avez encore des questions ? Alors contactez-nous !